Lettre à Ségolène Royal

logo acseipicaAssociation Citoyenne

pour le Suivi, l’Etude et l’Information

sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques

Leymarie   12300 LIVINHAC

09 74 62 34 77

www.acseipica.fr

acseipica.association@gmail.com

 

 

A Madame Ségolène ROYAL,

Ministre de Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie

 

Le 6 juillet 2014

Madame,

 

Nous avons pris connaissance de votre réponse à la question de novembre 2013 du député des Hautes Alpes, Monsieur Joël Giraud, faisant suite à la réponse de votre prédécesseur, Monsieur Philippe Martin, à la question d’octobre 2012 du député de la Haute Garonne, Monsieur Gérard Bapt, sur le même sujet. Nous vous savons gré de l’avoir apportée sans tarder, cependant nous sommes au regret d’apporter un démenti à vos assertions.

 

Voici 12 ans que nous interpellons nos responsables politiques, ainsi que les organismes scientifiques, aéronautiques et météorologiques et que nous obtenons toujours – quand nous en obtenons– une réponse qui peut se résumer en : « ce ne sont que les traînées de condensation des avions de ligne », ce qui à moins d’être aveugle et de ne pas savoir compter, est manifestement faux.

 

Face au déni des services publics et des corporations auxquels nous nous sommes adressés, nous compilons les notes, photos et vidéos d’observation du ciel à travers toute la France.

Nous pouvons assurer que des avions en très grand nombre circulent dans les couloirs militaires et produisent ces traînées longues, larges, épaisses et persistantes, qui voilent le ciel et le défigurent. Elles sont apparues de manière généralisée au-dessus de toute la France en 2002. Elles sont émises – pour ce que l’on voit du sol – par des avions qui circulent dans les couloirs militaires à des altitudes bien inférieures à l’altitude requise pour que de la simple condensation se forme. Elles n’ont rien de comparable aux traînées de condensation des avions à réaction que l’on voyait auparavant, qui ne pouvaient apparaître qu’au-dessus de 8000 mètres et duraient au maximum deux minutes.

 

Nous compilons également les analyses d’eau de pluie et de sol qui attestent de taux inquiétants et croissants d’aluminium et de baryum pour ne parler que des deux composants principaux de ces traînées de ce qu’il faut appeler « épandage aérien clandestin ». Le discours prétendument scientifique sur le taux d’humidité pouvant occasionner de telles traînées n’est recevable que si des aérosols sont ajoutés au carburant.

 

Sans parler des filaments aéroportés, de plus en plus fréquents, récoltés en de nombreux endroits – dont un échantillon collecté devant huissier – qui s’avèrent, suite aux deux rapports d’analyses du laboratoire indépendant AnAlytikA, n’être non pas organiques mais des composés pétrochimiques comportant des phtalates, ce qui signale qu’ils proviennent d’aéronefs.

 

 

Devrons-nous nous résigner à ce que nos responsables politiques et nos diplômés scientifiques nous mentent ?

 

Tout ce que vous avez à gagner à vous ranger à cette politique du mensonge est un discrédit grandissant. Car vous comme nous, sommes tous concernés par le fait de laisser ou non se voiler, lacérer et torturer le ciel, par le fait de se laisser ou non asperger de produits chimiques, toxiques pour notre santé et pour tout l’environnement et ceci à nos frais. Nous ne sommes pas dupes de la politique d’austérité qui cherche à nous cacher ces faits et leur nécessaire financement.

 

Aussi, chère Madame, si après avoir pris connaissance des documents joints ou signalés ci-après, vous vous mettez comme nous à regarder le ciel et à compter les avions tout en estimant leur altitude, vous ne pourrez plus tenir le même discours. A moins que vous n’ayez vraiment pas conscience d’être en vie ni de la valeur de la vie sur cette planète, vous aurez, nous l’espérons, un sursaut salutaire. Vous serez, dans ce cas, assurée de notre meilleur soutien.

 

Recevez, Madame, l’expression de notre meilleure considération, pleine d’espoir.

 

Claire HENRION

Fondatrice de l’ACSEIPICA

 

 

 

Documents joints :

– Demande de création d’une Commission d’Enquête Parlementaire, dossier envoyé le 17 décembre 2011 à tous les députés, sénateurs et eurodéputés de France.

– Compte rendu de la conférence du collectif « Skyguards » au Parlement Européen à Bruxelles le 9 aril 2013

– Rapport Case Orange sur les « traînées de condensation »

– 1ère et dernière page du manuel de cours de l’US Air Force intitulé « chemtrails » datant de 1990

– « Dix années de guerre chimique par les épandages aériens », rapport du Dr I.S. Perlingheri

– Rapport d’analyses de filaments aéroportés récoltés devant huissier le 13 novembre 2013 à Saint Martin de Crau (Bouches du Rhône) par le Centre Indépendant d’Investigations et d’Expertises en Chimie Organique AnAlytikA (Cuers – Var)

– La guerre environnementale globale a déjà commencé, article du Général italien Fabio Mini

– Lois de la physique et valeurs des radiosondes, article de Corrado Penna, professeur de Physique (Italie)

 

Nous sommes à votre disposition pour plus d’information

09 74 62 34 77

Consulter notre site www. acseipica.fr

 

 Vous êtes invités à diffuser largement cette lettre

 

Télécharger

A Mme le Ministre de l’environnement_reponse à J Giraud

Lettre aux candidats aux élections européennes

Cette lettre, traduite dans toutes les langues européennes, est à l’initiative des Skyguards.

voir aussi EU Elections: Candidates Challenged to Come Clean on Clandestine Geoengineering

Chacun est invité à s’en saisir et à l’envoyer aux candidats de sa région.

French Card

 

Élections Européennes Mai 2014, Lettre ouverte aux candidats

Chers candidats à la représentation des citoyens européens de 2014 à 2019,

vous souhaitez être élu(e) pour défendre nos intérêts et droits fondamentaux  au plus haut niveau de l’administration démocratique européenne: le Parlement Européen.

Nous représentons les milliers de citoyens regroupés en des dizaines d´associations au sein de l´Union Européenne.  Malheureusement  nous faisons également partie de ce grand pourcentage  de citoyens européens qui ont perdu la foi dans les institutions Européennes et en nos représentants politiques. Nous sommes convaincus que la plupart sont au service d´intérêts corporatifs ou politiques, au détriment des citoyens.  Bien que dans le passé nous ayons voté avec un certain espoir, nous sommes aujourd’hui désillusionnés et ne sommes pas prêts à signer des chèques en blanc.  C´est pourquoi nous voulons savoir ce que vous êtes disposés à faire pour les citoyens européens en ce qui concerne un sujet très sérieux : la manipulation climatique, un état de faits exposé par nos associations au Parlement Européen l´année dernière.

Un exemple d’indifférence institutionnelle et de dédain des citoyens.

Les 8 et 9 avril 2013, des organisations de 17 pays de l´Union Européenne, ont transmis  au Parlement Européen, au cours d´une conférence patronnée par la députée Mme Tatiana ZDANOKA, leurs préoccupations en ce qui concerne les épandages aériens clandestins dans les cieux européens dans le cadre de programmes illégaux de manipulation climatique/ géoingéniérie. Cette conférence  s’inscrivait dans la continuité de la résolution approuvée le 14 janvier 1999 par le Parlement européen sur “ L´Environnement, la Sécurité et la Politique Extérieure”  basé sur le rapport A4-0005/99 de la Commission des Affaires Étrangères, de la Sécurité et de la Politique de Défense.

Le dit rapport, au point T et paragraphe relatif  à “ HAARP-  Un Système d´armement aux effets dévastateurs sur le climat “  explicite que

    Malgré les accords existants, la recherche dans le secteur militaire continue à se baser sur la manipulation environnementale comme arme, comme le manifeste l’infrastructure HAARP dont la base se trouve en Alaska. Ce programme défini comme un Système d´armes destructeur du climat en dehors de tout cadre légal, est une affaire d´envergure globale qui suppose une grave menace contre l´environnement avec un impact incalculable pour la vie humaine”

Notre conférence s’intitulait : “ Au-delà des théories de modification climatique – la société civile vs la géoingéniérie”.  Les eurodéputés de tous les groupes  politiques furent invités, mais en dépit de l’importance du sujet  aucun n’y a assisté;   ni aucun représentant des médias à la conférence de presse qui a clôturé l´évènement.

UN ESPOIR

A la suite de la conférence, une pétition a été présentée au Comité des Pétitions du Parlement Européen le 13 mai 2013 (avec le numéro de registre 0964/2013) demandant une enquête indépendante sur ces faits – concernant les questions environnementales et la protection des consommateurs – qui se déroulent sans que les citoyens en soient informés et sans leur assentiment, ceci dans un mépris total du principe de précaution, et qui (en conséquence) violent les droits fondamentaux des citoyens européens tels qu’ils sont inscrits dans les Traités, comme le droit à la santé, à la sécurité et à l´intégrité, ainsi que le droit à être informés.

Nous venons juste d’apprendre que cette pétition A ETE ADMISE (voir document joint et www.skyguards-net.org )

Cette décision du Parlement Européen encourage la société civile et lui donne de l’espoir. Cependant, les élections à venir soulèvent des questions qui nécessiteraient d’être clarifiées avant le 25 mai. Dans cette perspective et considérant que ce sérieux sujet relève également d’une attaque contre les souverainetés nationales et en particulier contre la souveraineté alimentaire, nous voudrions savoir si vous, les candidats 2014, êtes décidés  à :

1)     soutenir le Comité des Pétitions dans sa décision d’enquêter sur les faits dénoncés

2)     promouvoir un débat public sur le sujet

3)     légiférer pour bannir toute géoingéniérie et manipulation du climat en Europe, ce qui implique que chaque nation récupère la souveraineté de son ciel

4)     légiférer sur la soumission des projets de recherche militaire au contrôle démocratique et parlementaire ; et

5)     demander la pleine application de la Résolution du Parlement Européen ci-dessus mentionnée sur « Environnement, Sécurité et Politique Etrangère ».

Dans l’attente d’une prompte réponse, sincèrement vôtre.


Pour l’imprimer et l’envoyer, téléchargez cette lettre (pdf) mise en forme

Réponses reçues de:

Nouvelle Donne

Le comité des pétitions du Parlement européen accepte la pétition des Skyguards

Pétition PE Accepté carte FR
Pétition Accepté carte FR

Le 25 mars, le Comité des Pétitions du Parlement Européen a accepté Pétition des Skyguards au Parlement Européen, déposée il y a presque un an qui faisait suite à la conférence des 8 et 9  avril 2013 au Parlement Européen à Bruxelles.

Voir aussi http://nsnbc.me/2013/04/13/eu-conference-on-weather-modification-and-geo-engineering-reiterates-1999-demands-for-transparency-and-democratic-control/

C’est le 28 mars que Josefina Fraile, leader des Skyguards, a reçu cette bonne nouvelle, juste après avoir posté les signatures collectées en 11 mois – soit un total de 5224 personnes qui ont soutenu notre pétition parmi lesquels 5185 citoyens de l’Union européenne. « Ce nombre de signatures est important compte tenu de l’absence d’information et de débat public sur le sujet ».

« A notre avis, l’acceptation de notre pétition de la part du Parlement Européen doit être considérée comme une décision électorale dans un contexte de montée de l’euro scepticisme. Cependant nous en sommes là et nous devons maintenant agir avec intelligence afin d’être sûr que l’enquête, avec toutes ses conséquences, ait bien lieu. Nous devons maintenant définir une stratégie d’action et être en mesure d’inclure tous nos rapports d’analyses. Il est très important que nous NEUTRALISIONS le poids de la Commission Européenne dans  cette enquête qui révèlera son implication dans des activités de géoingéniérie en différentes parties du monde, etc … Notre première tâche est d’étudier la Commission européenne en tant qu’élément du problème. Nous n’avons pas beaucoup de temps pour cela. S’il vous plaît, engagez vous dans cette recherche le plus tôt possible.

Un challenge important va être de créer un groupe d’experts indépendants. Cette étude ne peut être menée au sein du Comité des Pétitions seulement. » Josefina Fraile

 

Voici une lettre ouverte aux candidats aux élections européennes que nous vous invitons à relayer

Lettre aux candidats au PE

LETTRE OUVERTE A METEO FRANCE

Nous venons d’envoyer une lettre recommandée à chacun des directeurs de Météo France. C’est une lettre ouverte. La voici. Vous pouvez la reproduire et la diffuser aussi largement que vous voulez (mais ne l’affichez pas dans les endroits interdits à l’affichage, merci d’avance 🙂

LETTRE OUVERTE A METEO FRANCE du 7 juillet 2013

A M. François JACQ, Président de Météo France, Madame et Messieurs les directeurs :
Christophe MAOCEC, Olivier GUPTA,  Alain SOULAN, Yves GLEYZES,
Philippe DANDIN, Emmanuel LEGRAND, Françoise RUIZ, Jean-Marc BONNET,
Philippe BOUGEAULT et François LALAURETTE
        Monsieur le Président, Madame et messieurs les directeurs,

     J’ai découvert avec étonnement que Météo France a ajouté récemment deux nouveaux éléments à son catalogue de symboles:
Désormais, il existe les symboles  «Soleil voilé» et  «Ciel voilé».
    J’en déduis que ces nouveaux symboles illustrent des nouveaux phénomènesde la météo: Un Soleil voilé et/ou un Ciel voilé. 
      Nous sommes habitués depuis quelques temps à ce que les présentateurs météo à la télévision, à la radio et  sur l’internet  nous rassurent sur  ces nouveaux phénomènes avec des phrases comme «un voile en haute altitude», «le ciel légèrement voilé, sans conséquences» et le très percutant: «un ciel  pas vraiment bleu»!
     Je fais partie d’une association environnementale active dans l’observation du ciel, et plus particulièrement dans le recensement et l’observation des traînées persistantes des avions.
     Suite à nos observations, nous sommes en position de pouvoir affirmer avec certitude que les nouveaux phénomènes météorologiques du «Soleil voilé» et du «Ciel Voilé» sont la conséquence directe des nombreuses traînées persistantes des avions qui forment une couche nuageuse artificielle blanchissant le ciel, et cela dans toutes les conditions de météorologie ambiante.
      
 Par conséquent, il nous semble que Météo France vient de franchir un cap très grave:
la dissimulation d’un phénomène météorologique NON NATUREL, à l’aide de visuels créés dans le but d’institutionnaliser et banaliser ces phénomènes artificiels.
    Ce phénomène de pollution atmosphérique par des avions avec des conséquences météorologiques immédiates coïncide étrangement avec des tendances  actuelles qui soutiennent de plus en plus ouvertement la «Géo-ingénierie du Climat», et plus particulièrement  «la gestion du rayonnement solaire» qui propose la dispersion de particules chimiques par des avions dans l’atmosphère afin de bloquer la lumière du Soleil.
     Nous citons ici l’Agence Nationale de la Recherche qui a lancé un appel en mai 2012 «Géo-Ingénierie du Climat- Quelles recherches et quels partenariats?», établissant par la suite le groupe de recherche «ARP REAGIR (Réflexion Autour de la Géo-Ingénierie Environnementale)» qui semble travailler actuellement sur ce sujet de manière confidentielle.
      Nous avons constaté que Météo France utilise ce nouveau symbole « Soleil Voilé » sur les cartes de prévision météo pour annoncer par avance un ciel effectivement couvert de traînées persistantes.
     Nous demandons donc à Météo France :
·      Quel est le descriptif interne qui accompagne les deux nouveaux symboles?
·      Est-ce que Météo France est partenaire du groupe REAGIR?
·       Est-ce que  Météo France est au courant de programmes de Géo-ingénierie?
    France Météo est un service public et a donc l’obligation de répondre aux questions de citoyens concernés par le problème de la pollution atmosphérique et les conséquences météorologiques et environnementales.
    Dans l’attente de vous lire, je vous prie d’agréer, Monsieur, l’expression de mes sentiments les meilleurs.
postez ici votre message

Réponse de Météo France du 22 juillet 2013

Reponse METEO FRANCE 22 juil 2013_1
Reponse METEO FRANCE 22 juil 2013_1

2-reponse METEO FRANCE -ACSEIPICA-1b
Reponse Meteo France 22 juil 2013 -2

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Deuxième lettre ACSEIPICA à METEO-FRANCE du 2 septembre 2013

ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_1
ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_1

ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_2
ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_2

    ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_3
ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_3

    ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_4
ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_4

    ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_5
ACSEPICA-METEOFRANCE_2sept13_5

 

 


 

Réponse de METEO FRANCE du 10 septembre 2013

 

Reponse METEO FRANCE 10 sept13_1
Reponse METEO FRANCE 10 sept13_1

Reponse METEO FRANCE 10 sept13_2
Reponse METEO FRANCE 10 sept13_2

 

 

 

 

 

 

 

 


compilation de cet échange en .pdf

correspondance ACSEIPICA-METEO FRANCE juil-sept2013

 

 

 

 

PETITION des SKYGUARDS au Parlement Européen

texte intégral de la pétition en français 

Merci de signer notre pétition au Parlement Européen.

Nous lui demandons d’enquêter sur les épandages aériens clandestins en Europe.

Faisons lui savoir que la société civile européenne attend qu’il agisse

et qu’elle suivra de près la procédure

 

Formulaire de signature individuel

sur le site Skyguards

(explications en français-descendre un peu dans la page)

PÉTITION AU PARLEMENT EUROPÉEN

COMMISSION DES PÉTITIONS

Les soussignés, JOSEFINA FRAILE MARTIN, consultante en Développement Rural et Administration Publique, de nationalité espagnole, Nº de Carte d´Identité 12.691.746R, domiciliée Plaza de la Paz, nº 16, 34.886 à VELILLA DEL RIO CARRION en qualité de Présidente de l´Association national, Terra SOS-tenible, au domicile social Plaza de la Paz, nº 16- 34.8886 VELILLA DEL RIO CARRIÓN ( Palencia) España nº d´Enregistrement 170352, et à titre personnel. Et GIULETTO CHIESA, de nationalité italienne, journaliste depuis 1981, ex député du Parlement Européen de 2004 à 2009, domicilié Via Urbana, nº 100, 00184, ROMA ( Italia), en qualité de Président d´Alternative-Laboratoire Politique, association fondée en 2010, en attente d´un enregistrement officiel , qui a son siège Via Baccini 6/5 ROMA ( Italia) et également à titre personnel,

En vertu de l´article 227 du Traité de Fonctionnement de l´Union Européenne.

Et s´appuyant sur les articles 201 ( Droit de pétition), 202 ( Examen des pétitions) et 203 ( Publicité des pétitions) du Règlement Interne du P.E., présente à la Commission des Pétitions du Parlement Européen la pétition collective suivante concernant la : Violation des droits fondamentaux des citoyens européens recueillis dans les Traités, tel le droit à la santé, à la sécurité, à l´intégrité, ainsi que le droit à être informés ; cette pétition se rattache également à l´environnement, et à la protection au consommateur.

FONDEMENTS DE FAIT

PREMIERE Le 9 Avril dernier une conférence a eu lieu au Parlement Européen, titrée « Au delà des théories de modification climatique – Société Civile versus géo-ingénierie » tenant compte de la Proposition de Résolution et du Rapport ( A4-oo5/99) du 14 janvier 1999 sur l´environnement, la sécurité et la politique extérieure, adopté par la Commission des Affaires Etrangères, Sécurité et Défense, et la Commission de l´Environnement, Santé Publique et Protection du Consommateur, et présenté par la rapporteur MAJ BRITT THEORIN.

DEUXIÉME La dite conférence fut parrainée par la Parlementaire Européenne Mme TATJANA ZDANOKA DU GROUPE Les verts/ Alliance Libre Européenne. Et promue par l´association de jure , espagnole. TERRA SOS-tenible, Alternativa ( Association italienne de facto) et la plateforme européenne SKYGUARDS ( regroupement des associations de facto ) qui englobe différentes associations européennes contre la modification du climat ( géo-ingénierie, épandages clandestins aériens, et HAARP…)

TROISIÈME Dans le cadre de la dite conférence une pétition a été présentée au Parlement Européen qui prend forme dans le présent document.

QUATRIÈME Les prémisses pour la dite pétition finale sont citées comme suit : « Considérant la gravité des faits exposés lors de la conférence et récapitulés dans l´intervention finale sous le titre : résumé , observations et pétitions » que nous envoyons ci-joint et auxquelles nous nous remettons, nous citons ci-dessous les principales préoccupations de la société civile européenne sur le thème-objet de la conférence :

1.- L´Europe est actuellement l´objet de fumigations clandestines massives depuis un peu plus de dix ans liées à des programmes de géo-ingénierie orientés soi-disant à « pallier le réchauffement global » et faciliter les opérations du HAARP ( Programme de Recherche de Haute Fréquence Aurorale Active ) et les activités liés au HAARP comme celles du MUOS en Sicile .

2.- Ces actions sont menées en marge de toute légalité, nationale et internationale, sans connaissance ni autorisation des citoyens et au mépris du plus élémentaire principe de précaution.

3.- Les conséquences de ces actions sur la santé des personnes, et la vie sur la planète sont incalculables.

4.- Les gouvernements nationaux, qui autorisent fatalement l´usage de l´espace aérien à ces fins, nient l´évidence des faits.

5.- La négation institutionnelle de faits évidents qui violent les droits fondamentaux des citoyens (droit à la santé, à la sécurité, et à l´intégrité physique et psychique) laisse les citoyens dans l´abandon le plus absolu.

CINQUIÈME Etant donné les prémisses antérieurement citées, il a été demandé au Parlement Européen de veiller à la tutelle effective des citoyens de l´Europe.

SIXIÈME D´autre part, sachant qu´il existe l´instrument juridique d’une « commission parlementaire extraordinaire d´investigation » et que le Parlement Européen dispose de cet instrument essentiel, nous lui demandons

(1) d´en faire usage dans le plus court délai,

(2) que cette proposition soit élevée à la Présidence du Parlement Européen pour y être examinée, et

(3) qu´un débat public soit ouvert où la société civile participerait et qu´nous soyons tenues en tant que part, afin de pouvoir apporter les preuves et témoignages de ce qui se passe.

SEPTIÈME Pour conclure il est demandé la pleine exécution des recommandations de la Proposition de Résolution sur L´Environnement, la Sécurité et la Défense, citée dans le paragraphe UN, a savoir entre autres : l´élaboration d´un document vert sur les activités militaires qui affectent l´ environnement ; la restriction du secret de l´investigation militaire ainsi que la soumission des programmes militaires au contrôle démocratique et parlementaire et l´application des lois civiles aux activités militaires.

FONDEMENTS DE DROIT .

1. Charte des Droits Fondamentaux de l´Únion Européenne. Adoptée en l´an 2000.- Article 3 – Droit à l´intégrité de la personne ( toute personne a droit à son intégrité physique et psychique) – Article 6 Droit à la liberté et à la sûreté Toute personne a droit à la liberté et à la sûreté. Article 37 Protection de l´environnement : Les politiques de l´Union Européenne intégreront et garantiront, selon le principe de développement soutenable, un haut niveau de protection de l´environnement et l´amélioration de sa qualité.

2. Directive 2001/42/ CE du Parlement Européen et du Conseil relative aux effets de certains plans et programmes sur l´environnement stipule que des évaluations de l´environnement soient entreprises concernant différents plans et programmes qui pourraient avoir des effets négatifs sur cet environnement.

3. La Convention Internationale de Aarhus, sur l´accès à l´information, la participation du public à la prise de décisions et l´accès à la justice en matière d´environnement adoptée en 1998. Cette convention établit un rapport entre les droits de l´environnement et les droits humains. Elle reconnait que nous avons des obligations envers les générations futures ; elle établit que le développement soutenable ne pourra être obtenu qu´à partir de l´engagement de tous les impliqués ; elle relie la responsabilité gouvernementale à la protection de l´environnement ; elle met en relief l´interaction nécessaire entre le public et les autorités publiques dans un contexte démocratique.

4. Déclaration Universelle des Droits de l´Homme adoptée par les Nations Unies en 1998.

– Article 3 – Tout individu a le droit à la vie, à la liberté et à la sécurité de sa personne.

–ARTICLE 6. – Tout être humain a le droit, en tout lieu, à la reconnaissance de sa personnalité juridique.

– ARTICLE 8 – Toute personne a le droit à un recours effectif devant les tribunaux nationaux compétents, qui la protège contre des actes qui violent ses droits fondamentaux reconnus par la constitution et par la loi.

5. Convention sur l´interdiction d´utiliser des techniques de modification du climat à des fins militaires ou d´autres fins hostiles, adopté en 1976.

6. Convention des Nations Unies sur la Diversité Biologique, adoptée à Nagoya en 2010, par laquelle certaines formes de geo-ingénierie sont interdites. Pour tout ce qui est exprimé ci-dessus Nous demandons que cet écrit soit considéré comme présenté (ainsi que les documents qui l´accompagnent), soit admis lui-même et étant donné la gravité des faits dénoncés dans le QUATRIÈME PARAGRAPHE, qu´on accède à nos pétitions exprimées dans le résumé de la conférence et sur les Points CINQUIÈME, SIXIÈME et SEPTIÈME des fondements de fait.

Et considérant que les programmes de modification climatique sont des faits accomplis en Europe, nous faisons appel au Parlement Européen pour l´ouverture d´une investigation à tous les niveaux et nous demandons que soient réalisées des analyses de terre, d´eau, de flore, de faune et de personnes, par des experts indépendants, afin de déterminer l´existence de preuves qui permettront d´entreprendre les actions pénales et civiles dérivées de ces actes de fumigation, contre les responsables directs ou subsidiaires de ceux-ci.

Et en foi de quoi, nous signons cet écrit, à Velilla del Rio Carrión, le 10 Mai 2013, ma signature étant en tête de cette pétition collective de SKYGUARDS.

Signé : Josefina Fraile Martin, en qualité de présidente de Terra SOS-tenible, et promotrice de la Plateforme Civique Européenne de SKYGUARDS.

Signé : Giulietto Chiesa, en qualité de Président d´Alternative-Laboratoire Politique.  

postez ici votre message

Lettre à Mme Taubira

Ministre de la Justice et Garde des Sceaux,
ainsi qu’à Mme la ministre de la santé, au 1er Ministre et à Monsieur Hollande,

envoyée par un de nos correspondants


Objet : CHEMTRAILS
Madame la ministre de la justice,
                               Bonjour,
                Si je vous écris aujourd’hui c’est pour m’indigner sur une question de santé publique très grave qui est aussi une dépense inutile de la part de l’état.
                Je voudrais vous parler des Chemtrails qui survolent tous les jours notre ciel pour le polluer de façon irréversible, tout comme les terres cultivables, nappes phréatiques ainsi que nos poumons!
                Chaque jour des avions civils et militaires européens survolent notre territoire déversant baryum, aluminium, virus et autre…
                Ces traînées blanches forment alors un voile blanc obscurcissant le ciel, et 2jours après, pluies et baisses importantes de la température arrivent, avec son lot d’allergies, maux de tête et de toux asmathiformes (surtout pour les plus jeunes)!
                Je refuse que nos impôts servent à tuer nos enfants!
               
                Si je m’adresse à vous c’est que je vous ai toujours vue vous indigner pour défendre les citoyens, vous battre pour vos convictions ! Seule une femme avec autant de poigne et de vérité telle que vous pourra nous sortir de la !
                Actuellement, des milliers de personnes en France et des millions de par le monde s’insurgent contre ces épandages nocifs !
                Des discutions à ce sujet ont eu lieu à Bruxelles, mais avant d’être Européens, nous sommes Français ! Interdisez les épandages  sur l’espace aérien Français ; il faut une loi très vite et des sanctions !
                Je vous supplie de déclarer officiellement la vérité au peuple français et pour une fois de les laisser choisir s’ils veulent voir leurs enfants mourir ou pas…
                Si vous aussi vous êtes mère, pensez à vos enfants et pensez à tous les enfants de France… Pensez à l’impact de ces épandages sur leur santé !
                Pour moi rendre malade des millions de personnes, affaiblir les plus faibles s’apparente à un crime contre l’humanité, à un génocide…

 

 

                Il faut faire quelque chose avant qu’il ne soit trop tard !

 

 

                Cordialement,
Jeremy
Illustrations :
trainées de Chemtrails dans

Le ciel de St Salvy. 

 Aucun couloir aérien ne survole ce village… L’aéroport le plus près (Castres) reçoit 2 vols réguliers par jour qui ne passent pas au-dessus de St Salvy…

Ces épandages contiennent :
-des sels de barium
-des microparticules d’aluminium
-du dibrométhane (Ethylene dibromide EDB)
-des streptomyces
-des entérobactéries
-du serratia marcescens
-du thorium.9 radioactif
-ainsi que de nombreuses nanoparticules et des fibres colloïdales difficilement identifiables


l’étrange parcours d’un Airbus A-319 au-dessus de la France le 2 mai 2013
date de cette lettre


 mais chaque jour il y en a un nombre considérable ! Au prix du kérosène, il faudrait que les Français sachent combien coûte l’empoisonnement de leurs enfants !

Regardez sur internet si vous ne connaissiez pas : Chemtrails, Rapport Case Orange, Géo-ingénierie, Projet HAARP, et bien sur tous ces oiseaux tombés du ciel lors des premières expériences de Chemtrails !
Je veux pouvoir lever les yeux et regarder le ciel sans pleurer et avoir peur ! 

l
postez ici votre message

Conférence au Parlement européen Bruxelles

« Au delà des théories de modification climatique

– la société civile contre la géoingéniérie »

au Parlement européen de Bruxelles le 9 avril 2013

présidée par Mme Tatiana Zdanoka (membre du Parlement, Estonie)

organisée par Mme Josefina Fraile (Espagne) et la plate-forme Skyguards

 

– Communiqué de presse précédant la conférence

Cette conférence s’inscrit dans la suite du travail commencé en 1998 par la Commission des Affaires étrangères de Sécurité et Défense du Parlement européen. Cette commission a abouti le 14 janvier 1999 à l’adoption d’une proposition de résolution sur la politique de l’environnement, de la sécurité et des affaires étrangères dont Mme Maj. Britt Theorin a été le rapporteur.

Cette résolution a été ignorée en dépit du fait que (1) elle exigeait une étude détaillée de ses conclusions quant aux expériences militaires menées dans l’atmosphère ; (2) qu’elle ait mis en avant la nécessité d’une protection de la population, de la santé publique et de l’environnement ; (3) et enfin, qu’elle ait souligné la nécessite de mettre à disposition des citoyens les moyens pour découvrir le but, la portée et la signification des activités menées au-dessus de leur tête.

Depuis lors, aucune mesure de transparence n’a été adoptée, bien que : (1) à l’évidence, l’atmosphère de la Terre est devenue le lieu d’expériences qui menacent la santé publique par des épandages clandestins d’aérosols dispersant des substances de composition non-révélée et en tout cas inconnue ; (2) par ailleurs, de plus en plus de recherches militaires sophistiquées se déroulent dans le non-respect du principe le plus élémentaire de précaution ; (3) de nouvelles armes se concentrent sur l’utilisation de l’ionosphère et des parties supérieures de l’atmosphère à des fins militaires (voir la technologie HAARP). Lire la suite

– Article de Giuletto Chiesa, ancien MEP (membre du Parlement)

Épandages aériens clandestins en Europe

– Andrew Johnson (en anglais): – Communiqué de presse officiel

– Rapport complet de la conférence

– Exposé

– Message de Peter Vereecke (fondateur du Belfort Group) aux politiciens, à la presse, aux météorologues, présentateurs météo, fonctionnaires d’état, en Belgique (en anglais)

– les effets des épandages aériens toxiques et clandestins sur la santé humaine, la flore et la faune  Diaporama de Désirée Röver (Pays Bas) – en anglais

*Toute la conférence en vidéo 

(sous-titres en allemand; intervenants en français parties 7 et 8)

 

Lettre à Delphine Batho,

Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie

Monique Fontana
épouse de M Paul Fontana, adjoint au maire
21 rue du Moulin – 79 210 – SAINT GEORGES DE REX

à Mme DELPHINE BATHO
Ministre de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie
Hôtel de Roquelaure – 75007 – PARIS

Saint Georges de Rex, le 24 janvier 2013

Chère Madame la Ministre,

C’est avec beaucoup de gratitude que nous recevons vos vœux pour l’année 2013.
Permettez-nous de vous présenter en retour les nôtres les plus sincères.

Je me permets à cette occasion d’évoquer le Samedi 17 novembre dernier, jour de la
Fête du Frêne Têtard à AMURE, durant lequel , en présence de Jean-Jacques Guillet,
maire d’Amuré, j’ai pu vous remettre un dossier qui comprenait :
– un exemplaire de la pétition de l’association ACSEIPICA EPANDAGES AERIENS – STOP !
– un exemplaire du rapport scientifique CASE ORANGE : Résumé, en date du 15 juin 2010
– un DVD du film de Patrick Pasin : BYE BYE BLUE SKY …

J’espère qu’il vous a été possible d’en prendre connaissance et par là de mesurer l’ampleur
du danger que représentent pour nous tous citoyens , tous âges et toutes situations sociales
confondus , ces pulvérisations de produits chimiques pratiquées presque quotidiennement
au-dessus de nos têtes et à notre insu.

Je vous joins également la lettre que Patrick Pasin a adressée à la chaîne de TV suisse RSI2
sur laquelle son film a été diffusé. Ce document met en évidence de façon claire et concise
les pratiques scandaleuses de décideurs irresponsables.

Étant donné les hautes fonctions qui vous sont confiées, pouvez-vous soutenir notre lutte
pour faire éclater la vérité , porter le débat sur la place publique pour que puissent prendre
fin ces « expériences » qui mettent en grand danger la vie de notre planète et la vie de tous.

J’espère que ce message saura attirer toute votre attention .
Dans cette attente, permettez-moi de vous souhaiter une très bénéfique année 2013.

postez ici votre message