Skyguards – Conférence au Parlement européen – Bruxelles – 8 et 9 avril 2013. Diaporama (1/2)

Épandages aériens clandestins en Europe. Conférence au Parlement européen – Bruxelles – 8 et 9 avril 2013. Diaporama de Claire Henrion, Saskia Messager et Josefina Fraile.

Extrait du document de Jean-Louis Patouillard pages 17 à 45: GEO-INGENIERIE – CHEMTRAILS – HAARP – Modifications climatiques, etc… PDF Découvrir et comprendre…

Des avions épandent des tonnes d'aérosols dans les cieux européens, hors de tout cadre légal.
Des avions militaires à toutes les altitudes et des avions civils en haute altitude fabriquent des nuages artificiels.
Photo du ciel - France région de Paris - 20.09.2012
Les traînées se déforment, s'étalent, s'étirent d'un bout à l'autre du ciel et forment un voile blanchâtre et malsain.
Nuages artificiels: en 2013, cela fait plus de 10 ans que cela dure.

Photos du ciel 2012 ou 2013, France, Italie, Sicile, Belgique, Royaume-Uni

Photos du ciel 2012 ou 2013, Chypre, Grèce ,Serbie

Photos du ciel 2012 ou 2013, Espagne

Photos du ciel 2012 ou 2013, Estonie, Suède

Voir aussi :

Compte rendu de la conférence du collectif « Skyguards »
le 9 avril 2013 au Parlement européen à Bruxelles
« Au-delà des théories de modification climatique,
la société civile contre la géoingéniérie »

Épandages aériens clandestins en Europe – DIAPORAMA COMPLET
présentation de Claire Henrion (ACSEIPICA – France) à la conférence « Au delà des théories de modification climatique – la société civile contre la géoingéniérie » au Parlement européen de Bruxelles le 9 avril 2013.

Armes météorologiques, sismiques,bactériologiques, cancérigènes et à énergie dirigée, par Jean-Pierre Petit

Jean-Pierre PETIT - armes météorologiques

Lien: https://twitter.com/florelhb/status/1693269458305892857

GÉO-INGÉNIERIE & MANIPULATION DU CLIMAT

Avec les nouvelles technologies développées par l’armée, on est capable de modifier le climat d’une région (température, précipitations), provoquer des tremblements de terre, et encore bien d’autres choses… »

Jean-Pierre Petit (ingénieur, ancien chercheur au CNRS)

Colloque « Transterre » en webinaire le 26 juin 2023: la terre transformée par la géoingénierie

Colloque Transterre 16 juin 2023 - webinaire

Le colloque « Transterre » organisé sous la responsabilité scientifique d’Emilie GAILLARD, Bénédicte BEVIERE-BOYER et Amandine CAYOL en webinaire le 26 juin 2023 a pour enjeu d’engager des réflexions pluridisciplinaires et internationales sur les évolutions biologiques et technoscientifiques susceptibles de bouleverser l’intégrité de la planète et des écosystèmes.

Tout le défi de cette rencontre, intégrant à la fois des chercheurs, des praticiens du droit et de la géo-ingénierie, est de mener des discussions associant les sciences dures, les sciences humaines, le droit, l’éthique, la philosophie, la sociologie, l’anthropologie des techniques afin de mieux appréhender l’impact de la géo-ingénierie sur l’intégrité du vivant et de la planète dans son ensemble.

La participation de contributeurs du monde entier permettra, en prenant en compte la diversité des cultures, un partage sur le devenir de la planète humaine dans une dimension mondiale.

9h45-11h45 – Table ronde n°1 – Regards croisés sur la TransTerre : la terre transformée par la géoingénierie

Programme complet du 26 juin 2023

Rosalind Peterson en 2007 à la conférence DPI/ONG de l’ONU sur le changement climatique [VIDEO 17:46mn]

Rosalind Peterson en 2007 à la conférence DPI/ONG de l'ONU sur le changement climatique [VIDEO 17:46mn]

EN 2007, UNE PORTE-PAROLE IMPORTANTE DE LA 60e CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À NEW YORK RÉVÈLE L’EXISTENCE DE PROGRAMMES SECRETS DE CHEMTRAILS.

Rosalind Peterson a travaillé pour l’Agence californienne de l’agriculture (USDA) depuis 1995. Au total, elle a travaillé dans plus de dix comtés de Californie. Elle a également travaillé pendant cinq ans pour le ministère de l’agriculture du comté de Mendocino en tant que technologue agricole avant d’être engagée par l’USDA Farm Service Agency.

En 2007, elle a été l’un des principaux orateurs de la conférence DPI/ONG de l’ONU sur le changement climatique et a profité de l’occasion pour alerter la population sur l’existence et les conséquences de divers programmes de géo-ingénierie.

VIDEO 17:46mn sous-titres FR : https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4/Vid%C3%A9o–7116:3

Rosalind Peterson, citoyenne scientifique, chercheuse et militante anti-géo-ingénierie des États-Unis, originaire de Mendocino, en Californie, s’est révélée à la fois pionnière et prophète. Elle a contribué à catalyser un mouvement populaire mondial contre la géo-ingénierie grâce à son travail de croisade de plusieurs décennies en faveur d’un ciel plus clair, d’une eau plus propre, d’arbres et de plantes plus sains et d’une planète plus résiliente, débarrassée des retombées de la géo-ingénierie. Mme Peterson a combiné la collecte de données scientifiques et la recherche, la publication, la prise de parole en public et la défense des intérêts politiques pour éduquer le monde sur les nombreuses conséquences environnementales négatives de la géo-ingénierie clandestine. Fondatrice de California Skywatch en 2002 et de l’Agricultural Defense Coalition en 2006, Mme Peterson a constitué une vaste collection de documents multimédias au cours des trois dernières décennies, qui sont aujourd’hui archivés et conservés par Our Geoengineering Age à l’intention de la communauté scientifique mondiale. Comme le révèle un premier « tri » de sa vaste collection d’archives, Mme Peterson s’est révélée être une scientifique citoyenne tenace et courageuse qui a porté de nombreuses casquettes : environnementaliste, photographe, scientifique de terrain/chercheuse, écrivain, conférencière et activiste/publiciste. Les efforts déployés par Peterson pendant des décennies pour mettre au jour la myriade d’impacts environnementaux toxiques de la géoingénierie clandestine constituent également une alternative convaincante, fondée sur des recherches scientifiques, à la théorie largement acceptée avancée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations unies, selon laquelle le réchauffement de la planète est principalement causé par les émissions anthropiques de dioxyde de carbone.

Source: https://www.sciencegate.app/document/10.14738/assrj.83.9885

Géo-ingénierie – Vers un climat artificiel ? Paris

Mercredi 14 novembre  et jeudi 6 décembre – 19h00 à 22h00 – Forum 104 – 104 rue de Vaugirard – 75006 PARIS – France

Billets : www.billetweb.fr

La géo-ingénierie présente à la cop21, est un ensemble de technologies industrielles pour la maîtrise du climat, par exemple en pulvérisant des aérosols dans l’atmosphère créant des nuages artificiels afin de filtrer le rayonnement solaire.

Jacqueline Roche, journaliste et photographe professionnelle, a mené l’enquête.

Elle rencontre alors une personnalité indépendante bien informée et connue pour ses avis documentés, Patrice Hernu.
Celui-ci révèle que certains scenarii de la COP21 recourent à la géo-ingénierie.
Dès lors les questions se multiplient. Pourquoi ce manque d’informations ? Qu’est-ce que la géo-ingénierie ?
II s’agit d’une science ; … une technologie industrielle qui consiste à pulvériser des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.
Quelles sont les conséquences ou les dangers de cette manipulation du climat?
Le réchauffement est-il la conséquence du niveau du CO2 dans l’atmosphère ou des modalités de son émission ?
Son enquête l’a conduite à la rencontre de Renaud Suquet, issu d’une famille d’agriculteurs de père en fils et directement concerné par le climat et ses changements.
Quelles conséquences sur l’acidification de notre corps ? S’agit-il d’un nouvel épisode sanitaire ?Sommes-nous correctement informés sur les recherches scientifiques liées au climat ?
Sur la croissance des métaux lourds ? … Les pics de pollution aux particules fines ?
Les interactions de tous ces phénomènes climatiques ? … notre réalité ?Ainsi les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses, le discours sur le réchauffement climatique ne serait-il qu’un prétexte à défaut d’une légitimité ?
Si cette technologie recourt à des projets réels et si les questions posées rejoignent celles d’autres citoyens du monde, il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

 

Bande annonce du film

Vers un Climat Artificiel ? – Dates des projections débats

 

Projection du film documentaire de Jacqueline Roche, suivi (à Paris) d’un débat en sa présence avec Patrice Hernu (Dr en Mathématique et en Économie appliquée, homme politique écologique, il a participé à la fondation de Génération Écologie dont il a été le secrétaire général aux côtés de Brice Lalonde)

Notre ciel est souvent voilé et nous perdons beaucoup de luminosité…

Une enquête sur les modifications climatiques mène la cinéaste à interpeler les accords les concernant, leurs enjeux, la mission intergouvernementale dédiée à l’évolution climatique.

La géo-ingénierie est déjà présente à la COP21. C’ est une science mais surtout une technologie industrielle qui consiste à pulvériser par exemple des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.

Sommes nous correctement informé sur les recherches scientifiques liées au climat ?

Leurs conséquences ou leurs dangers ? Sur la croissance des métaux lourds ?

Les pics de pollution aux particules fines ? L’acidification de notre corps ?

Les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses.

Il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

En marge du film, le collectif « Climat Artificiel Urgence » (Artificial Climate Emergency ») demande un débat public sur ces questions sans attendre les COP futures.

Géo-ingénierie – Vers un climat artificiel ? Dijon

Jeudi 27 septembre de 19:20 à 22:30 – Place Darcy – 21000 DIJON – France

Billets : http://www.observatoire-reel.com

Projection du film documentaire de Jacqueline Roche, suivi d’un débat en sa présence avec Patrice Hernu (Dr en Mathématique et en Économie appliquée, homme politique écologique, il a participé à la fondation de Génération Écologie dont il a été le secrétaire général aux côtés de Brice Lalonde)

Notre ciel est souvent voilé et nous perdons beaucoup de luminosité…

Une enquête sur les modifications climatiques mène la cinéaste à interpeler les accords les concernant, leurs enjeux, la mission intergouvernementale dédiée à l’évolution climatique.

La géo-ingénierie est déjà présente à la COP21. C’ est une science mais surtout une technologie industrielle qui consiste à pulvériser par exemple des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.

Sommes nous correctement informé sur les recherches scientifiques liées au climat ?

Leurs conséquences ou leurs dangers ? Sur la croissance des métaux lourds ?

Les pics de pollution aux particules fines ? L’acidification de notre corps ?

Les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses.

Il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

En marge du film, le collectif « Climat Artificiel Urgence » (Artificial Climate Emergency ») demande un débat public sur ces questions sans attendre les COP futures.

Places : juillet et août 7€
Du 1ier au 20 septembre 10€
Du 21 au 27 septembre 14€

Projection du film documentaire « Bye bye blue sky » à Genève le 21 septembre 2018

Le vendredi 21 septembre 2018, à partir de 19h30, projection du film documentaire « Bye bye blue sky » de Patrick Pasin.

La projection sera suivie d’un débat sur la Géo-ingénierie et la manipulation du climat.

Cette soirée aura lieu à la Maison Internationale des Associations, rue des Savoises 15, à proximité de Plainpalais, à Genève.

Le lendemain, samedi 22 septembre, nous serons présents au Festival Alternatiba Léman (Mouvement citoyen pour le climat) au Parc des Bastions, Genève, sur le stand conjoint ‘Stop-TISA’ / ‘Géo-ingénierie’.

Conférence à Saint Affrique – Aveyron – Dernière minute !

J’ai le plaisir de vous annoncer à la dernière minute -je vous présente mes excuses -que je donne une conférence à Saint Affrique – Aveyron mercredi 11 juillet à 18h30 au café « le Lieu-dit» (5, rue de l’Industrie). Au plaisir de vous y retrouver si vous êtes dans la région.
Voici la présentation de cette conférence par le journal local (La Dépêche du Midi)

Claire Henrion

Le climat et ses dérèglements, une histoire naturelle et humaine.

Refaisons la part des choses avec Claire Henrion, animatrice astronomie, chercheur indépendant et fondatrice de l’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’Information sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques (ACSEIPICA), qui jette un regard différent et argumenté sur les causes de ces changements. Rejoignez-nous pour cette conférence débat le 11 juillet 2018 à 18h30 au café « le Lieu-dit » à St Affrique. Vous êtes tous bienvenus pour venir discuter de ce sujet très actuel.