Nous sommes l’Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’Information sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques :

logo2013_V5_600pxNous œuvrons à pallier le déficit total d’information et de transparence sur les épandages aériens clandestins que nous constatons, de manière généralisée depuis 2002 et, plus largement sur la géoingéniérie (techniques de modification du climat et de l’environnement).

Les organismes officiels évitent le sujet et s’abstiennent d’adopter une réelle démarche scientifique, du fait qu’ils dédaignent en tout premier lieu le B.A.BA de la science : l’observation

 

– Le simple fait de compter le nombre d’avions en vol révèle que ce nombre est complètement disproportionné par rapport à celui des avions civils déclarés ;

– l’estimation de leur altitude permet de réaliser que la partie visible de ces ballets de cocktails empoisonnés se déroulent en dessous des couloirs civils (8000 m).

 

Face à cela, nous relevons le flambeau :

–     du suivi par notre réseau de sentinelles, qui nous permet de savoir en temps quasi réel les régions soumises à des épandages et dont les relevés alimentent un dossier de preuves sur leurs effets météorologiques,

 

–     de la recherche :

aucune institution n’ayant jusqu’à présent considéré le sujet et pris en charge les analyses qui permettraient de prouver si oui ou non il s’agissait bien d’épandages de produits toxiques, nous menons nos propres enquêtes et analyses, en fonction de nos moyens, de nos compétences, de nos réseaux et de nos soutiens (analyses de filaments, analyses d’eau de pluie et de sol, enquêtes et documentation sur la géoingéniérie…)

 

–     de la démarche citoyenne :

participation à des colloques scientifiques (Royal Society 2010, Sciences Citoyennes octobre 2013, CNRS janvier 2014 …), à des conférences (Klimaforum Copenhague décembre 2009, Symposium pour la vérité sur les « chemtrails » Gand mai 2010, conférence « Au-delà des théories de modification climatique, la société civile contre la géoingéniérie » au Parlement européen à Bruxelles avril 2013 …).

Nous informons nos élus autant que faire se peut et faisons circuler notre pétition.

Nous participons au mouvement européen des « Skyguards »

 

Unissons nos yeux, nos compétences, nos connaissances et faisons basculer le bon sens !

Peut-on continuer à accorder le moindre crédit à des responsables, des « doctes » ou des « honnêtes gens » qui nient l’évidence ?

Faut-il continuer à sacrifier la vie au mythe prométhéen de la domination de notre environnement ? à une science sans conscience qui s’impose aujourd’hui comme une référence éthique ?

C’est une question de priorité dans nos valeurs : la bourse ou la vie !

Cette fois-ci c’est TOUS ENSEMBLE !

 

les 3 singes

les 3 singes

Claire HENRION, fondatrice de l’ACSEIPICAbanderole