Ces drôles de filaments blancs: la voix du nord nous explique

filaments blancs qui tombent du ciel

Lien: Avez-vous observé ces drôles de filaments blancs qui tombent du ciel? La voix du nord, article de B.Q. publié le 26 septembre 2023

Merci à la voix du nord pour cette enquête approfondie.

Pour le fond: le lien derrière le mot « chemtrails » mène à un texte ressassant le mot « complot », sans plus-value informative1 – alors qu’il devait mener au site d’information de l’ACSEIPICA. Ce faux pas nous indique d’emblée une enquête peu sérieuse.


Cette introduction fort malheureuse jette le doute, voire le discrédit sur le reste de l’article, qui d’ailleurs tire ensuite ses conclusions lapidaires sur le seul avis d’une unique personne consultée, qui ne parle que de son sujet de prédilection, dans ce cas: les araignées.


Une analyse chimique de ces filaments revient relativement cher – et encore faut-il trouver un laboratoire. Cependant, le test d’un échantillon à la flamme était à la portée du journal.

La raison pour laquelle il y a lieu de s’interroger sur ces filaments est la suivante:
FILAMENTS AÉROPORTÉS: TENEUR EN MÉTAUX LOURDS – RAPPORT ANALYTIKA 31 MAI 2016


Il fallait sans doute a minima conseiller de ne pas toucher ces filaments à mains nues.

VOIR AUSSI:

1) Le laboratoire AnalytikA sur les filaments aéroportés: https://www.analytika.fr/investigations/filaments-aeroportes/

2) VIDEO. Ces maladies étranges venues du ciel, France 3

3) ainsi que l’article suivant:

Article ACSEIPICA en lien avec le sujet des filaments tombant du ciel.
  1. ↩︎

Le texte comporte 4x le mot « complotiste« ; 1x les mots « extrême droite« ; 10x le mot « complot« ; 1x « certains croient » et 1x « croyance« . CQFD.

Il manque malheureusement l’expression « les scientifiques« . Peut mieux faire. Voir par exemple pour inspiration le remarquable travail de Samira sur TF1.

GÉOINGÉNIERIE ENQUÊTE Chemtrails – Ondes – Polymères – Impacts

Chantal Dumas


À savoir si c’était des Lockheeds Martin F-22 Raptor, je n’y connais rien en matière d’aviation, une chose CERTAINE, c’est que c’était des avions de chasse de l’armée, couleur gris foncé sans aucune démarcation, sans signe particulier sur leur habitacle visible.
Ceci quelques heures avant la pluie de filaments du 07 novembre 2013 en Drôme Ardèche, phénomène ayant défrayé la chronique.

Le hasard a voulu que j’assiste de mes propres yeux au passage de ces chasseurs manœuvrant en vols parallèles, situés en basse altitude