Filaments synthétiques tombés du ciel, que faire ?

Polymères 04-10-14 Marsaz Drôme

… et comment ?

Protocole pour recueillir des échantillons en vue d’analyses,

proposition d’action et adresses utiles

 

NE PAS TOUCHER LES FILAMENTS DIRECTEMENT AVEC LES DOIGTS.

Les manipuler avec des baguettes et dès que possible, mettre des gants


Au préalable, tester un échantillon à la flamme : s’il crépite, c’est qu’il s’agit de matière organique (fils d’araignée),

mais s’il fond et se réduit en boule comme du plastique, c’est qu’il ne s’agit pas de matière organique; il y a donc matière à analyse et nous recommandons de suivre le protocole suivant si vous voulez mener une action individuelle facile et peu onéreuse (flacons + envoi d’un recommandé).


1) AVANT d’y toucher, prendre une photo datée de l’échantillon que vous avez décidé de prélever


Le poids total de tous les échantillons réunis doit être d’au moins 50 milligrammes (mg). Il faut une masse de matière conséquente pour pouvoir effectuer des analyses.
2) En prélever un maximum, sur plusieurs jours au même endroit s’il y a lieu (la récolte peut s’échelonner jusqu’à un mois ou deux).
3)  Prélever au plus tôt après les « pluies » de filaments.
4) Les flacons dans lesquels seront déposés les échantillons doivent être achetés en pharmacie (flacons stériles avec une spatule dans le bouchon).
Précautions à prendre pour assurer la pureté des échantillons :
1) Mettre des gants en latex non poudrés (gants latex chirurgicaux)
2) S’attacher les cheveux.
3) Ne pas souffler sur les échantillons, ne pas parler pendant le prélèvement (postillons), ne pas éternuer (si possible se couvrir la bouche) 
4)  Ne pas écraser l’échantillon : sa structure doit rester intacte.
5) Utiliser uniquement la spatule fournie avec le flacon de pharmacie pour récolter l’échantillon
6) Rester neutre et sans idées préconçues (ex. : …. »ce sont les avions »….. « ce sont les chemtrails »…. « c’est l’US Air Force »… »c’est extra-terrestre »… etc.. etc…).
Récolter les échantillons à la façon d’un chercheur avec uniquement cette pensée : « Qu’est-ce que c’est ?? ».
Une datation est indispensable :
1) Vous avez pris une photo datée de l’échantillon AVANT prélèvement.
2) Notez sur le flacon : le JOUR, l’HEURE,  le LIEU (+ pays) et le numéro de la PHOTO correspondant à l’échantillon.
Stockage :
La récolte des échantillons pouvant s’échelonner sur un mois ou deux, il  est donc nécessaire de  stocker les flacons dans le bac à légumes du réfrigérateur en veillant à ce qu’ils restent bien au propre et au sec.
Ensuite:

Nous avons explicitement demandé dans notre lettre au Ministère de l’Ecologie en novembre 2014 que nos organismes régionaux d’analyse de l’air et  de l’eau accrédités par l’Etat, se penchent sur la mesure des taux de baryum et d’aluminium. Vous trouverez la

Fédération des Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (Atmo France)

ACTION!

Nous vous proposons de leur envoyer (en recommandé) vos échantillons de filaments recueillis de votre mieux en respectant le protocole ci-dessus, accompagnés des rapports AnAlytikA 1AnAlytikA 2 , AnAlytikA 3

Ainsi, ils seront au pied du mur …

Merci de rapporter vos actions en commentaire sous cet article

PROTOCOLE PRÉLÈVEMENTS FILAMENTS

Polymères 17-10-14 Marsaz - Drôme

Filaments tombés du ciel, ça continue !

Comme lors des journées du 24 octobre et du 7 novembre, hier mardi 3 décembre, de grands filaments tombaient encore sur la vallée de la Drôme. Mais aussi sur le sud de la région parisienne et sur Chartres. Témoignages recueillis au siège de l’ACSEIPICA le 4 décembre 2013

Filaments tombés du ciel – 1er rapport AnAlytikA

Rapport d’analyses de filaments tombés du ciel 

Rapport d’analyses d’échantillons de «filaments aéroportés» , collectés entre novembre et décembre 2012, en provenance de Thénioux, de Saint Clément des Levées, de Saint Martin de Crau et de Malabat, adressés au laboratoire AnAlytikA,

559424_369054966512872_612023184_n

 

Plus de détails ici

FILAMENTS TOMBES DU CIEL, RESULTAT DES ANALYSES

Suite de l’article précédent …

Le rapport d’analyses complet 
est désormais consultable publiquement

En accord avec le laboratoire Analytika, nous avons décidé d’alerter les institutions et la communauté scientifique concernant les préoccupantes conclusions du Docteur Tailliez.
Le rapport, accompagné d’une lettre officielle de l’Acseipica
consultable ici  ainsi que d’une déclaration du comité scientifique italien Galileo  a été envoyé en recommandé avec avis de réception aux institutionnels suivants :

– Maires des quatre villes intéressées par les filaments analysés,
– Ministre de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie
– Ministre des Affaires sociales et de la Santé.

A Monsieur le Député Gérard Bapt, auteur d’une demande écrite à l’Assemblée Nationale sur le phénomène des traînées anormalement persistantes, consultable ici, nous avons adressé ce courrier 

Les envois par mail vers la communauté scientifique sont en cours, accompagnés de ce texte.

Nous avons reçu une première réponse, encourageante, de la part de l’INVS (Institut National de Veille Sanitaire).

Fin Août, les réalisateurs du documentaire OVERCAST sont venus interviewer le Docteur Tailliez dans son laboratoire.

Bande-annonce du film – sortie prévue en fin d’année

postez ici votre message