HISTORIQUE:PREMIER DEPOT DE PLAINTE CONCERNANT LES EPANDAGES AERIENS


Le Lundi 16 mars une premiere plainte a ete deposée par Jacques CLERET au nom de l’association ACSEIPICA à la gendarmerie de PLOERMEL dans le Morbihan sous la reference PV 711/09 et transmise au procureur de la Republique de VANNES au 22 place de la Republique . Trois photographies parmi les 20 photographies du jour d’une serie impressionnante d’epandages realisées dans le secteur ont ete retenues dont l’une prise au dessus de la gendarmerie, l’une dans le centre historique et la troisieme en zone commerciale. Le proces verbal mentionnait le descriptif des epandages: trainées se degradant en voiles de fées avec opalescences, obscurcissement important du ciel ; le fait qu’il ne pouvait s’agir en aucun cas de trainées de condensation vu l’altitude et la suspission legitime de deversement de substances inconnues dans le ciel .En outre Mme le Maire deja informée des activités de l’association a reçue communication des photographies et du depot de plainte

postez ici votre message

Commentaires (6)

  1. Des-carpes says

    Et alors apres cett plainte tout le monde à bien rigolé ?

    Comment pouvez vous affirmer la nature CHIMIQUE des trainées de condensation depuis le sol?

    Comment pouvez vous téterminer l’altitude anormale de ces contrails SANS instruments de mesures type télémère, théodolite, mesure d’angle etc…

    Comment pouvez vous imaginer que le personnel de l’aviation Civile internationale au sol comme en l’air (2300 personne juste pour AIR FRANCE Roissy)
    Pas une fuite pas uen photo pas un témoignage ?
    Vous pensez quoi quand vous relisez les livres d’histoire au chapitre RESISTANCE des homme qui sont mort pou apporter des informations autrement plus capitales ce vos pseudo RAGOTS.

    Alors Commencez pas ETUDIER CORRECTEMENT:
    La météo et a formation des Cirrus
    Les articles at nombreuses études concernant la formation des Contrails (trainées de condensation)

    Profitez en pour VISONNER le film original d’époque « Memphis Belle » il y à de beaux Contrails persistant pendant la 2em guerre Mondiale vos parent ont du en garder le Souvenir (mon père en tout cas les à vu)

    Alors moi ce qui m’interesserait c’est de savoir ce que la Gendarmerie Tire comme conclusions de votre Plainte depuis le 16 Mars ??

  2. Anonymous says

    CHEMTRAILS ONLINE

    CHEMTRAILS ONLINE
    http://www.youtube.com/user/tankerenemy
    http://www.youtube.com/user/tankerenemy#p/a/u/2/R4OIKwL6Y2U

    ALIENS ATTACKS CHEMTRAILS
    http://www.youtube.com/user/tankerenemy#p/a/u/1/fQQVQ0WgbNg

    ALIENS VESSELS ATTACKS ARMY AVION ROUMANIA

    THE PRESENCE OF ALIENS VESSELS IN MOSKOW


    THE PRESENCE OF ALIENS VESSELS IN ROUMANIA

    AND THE SAME ALIENS VESSELS IN SOUTHAMPTON

    ……………………………………..

    LETTERS FROM EUROPEAN DEPUTY NORWAY FOR 2012
    http://www.dailymotion.com/video/x8djef_lettre-d-un-politicien-norv%C3%A9gien-20_news

    INTERNATIONAL CRIMINAL COURT PROPOSES TO ATTACK YOUR COUNTRY FOR CRIMES AGAINST HUMANITY
    http://www.icc-cpi.int/Menus/ICC/About+the+Court/
    Article 7: Crimes against humanity

  3. Association ACSEIPICA says

    Des-carpes:
    – Et alors apres cett plainte tout le monde à bien rigolé ?
    Claire:
    – Vous êtes le premier !

    Des-carpes:
    – Comment pouvez vous affirmer la nature CHIMIQUE des trainées de condensation depuis le sol?

    Claire
    – • Il y a bien sûr les analyses, faites par des indépendants http://www.conspiration.cc/sujets/chemtrail/barium_cellules.html
    http://www.conspiration.cc/sujets/chemtrail/chemtrails_1.html (descendre un peu sur la page)
    http://www.carnicom.com/
    http://www.alternativesante.com/capsulesante/videos/videos.asp?NoSouscategorieCapsules=7&NoCapsules=620
    • Et avant cela, il y a le constat visuel :
    L’aspect et la couleur des nuages résultant de ces épandages (il suffit de suivre une traînée des yeux pendant une dizaine de minutes) : elles évoluent souvent en des espèces de cirrostratus de rose à violet en passant par le marron et le gris plombé selon les heures de la journée.
    D’autre part, la longueur, largeur, épaisseur de ces traînées, leurs formes en râteau, leur persistance et leur évolution en ces drôles de nuages que je décris ci-dessus.
    Tout cela, pour moi qui contemple consciemment le ciel depuis l’âge de 5 ans (en 1965) et identifie, depuis cette époque, les traînées de condensation, ne fait aucun doute : les faits sont flagrants. Ces traînées n’ont rien à voir avec les traînées de condensation des avions « honnêtes », lesquelles, comme tout un chacun pouvait le savoir jusqu’à la fin du 20e siècle, résulte de la condensation de la vapeur d’eau rejetée par les réacteurs d’avions -à réaction-, à une altitude supérieure à 8000 m quand les conditions de pression et d’hygrométrie de l’atmosphère à cette altitude le permet. Elles sont fines, pas très longues et se dissipent rapidement (en moins de 10 mn). Comme elles sont émises par des avions volant donc très haut, on voit la traînée, mais on devine à peine l’avion, tellement il est loin.

    Ma réponse est trop longue, suite dans le commentaire suvant. Claire

  4. Association ACSEIPICA says

    Des-carpes:
    – Comment pouvez vous téterminer l’altitude anormale de ces contrails SANS instruments de mesures type télémère, théodolite, mesure d’angle etc…

    Claire:
    – L’instrument de mesure numéro un ; c’est notre index. Un vieux truc d’astronome de base pour évaluer la taille apparente d’un objet dans le ciel, la distance séparant deux astres ou la hauteur d’un astre sur l’horizon.
    Le profil de votre index, bras tendu devant vous, vous donne approximativement la mesure de 1° d’angle sur la voûte céleste.
    A partir de là, prenons la taille moyenne d’un de ces avions à hélice. Ceux qu’on entend ronronner si souvent au dessus de nos têtes – à défaut de les voir quand le ciel est couvert – pour peu que l’on soit dans un endroit pas trop bruyant : 30 mètres.
    Ce qui nous prouve, déjà, leur relativement basse altitude, bien inférieure à 8000 mètres en tous cas. Et sachant que seuls les avions à réaction peuvent produire une traînée de condensation, on est en droit de se demander ce que crachent ces avions à hélice.
    Une opération mathématique simple permet de déduire la distance de l’objet dont on connaît la taille réelle en fonction de sa taille apparente : voir cet article du blog où l’opération est décrite
    http://acseipica.blogspot.com/2008/11/vous-ny-croyez-pas-vrifiez-par-vous-mme.html
    Longueur réelle d’un avion (d) ≈ 30m
    Sa taille apparente sur le ciel (theta) : 30 minutes d’arc (1/2 degré)
    Sa distance (D) : ce que l’on veut déterminer
    theta (en radians) = d/D
    donc D = theta (en radians) /d. Cela nous donne approximativement une distance comprise entre 2000 et 4000 m.
    Ce sont les couloirs militaires …

    Des-carpes:
    – Comment pouvez vous imaginer que le personnel de l’aviation Civile internationale au sol comme en l’air (2300 personne juste pour AIR FRANCE Roissy)
    Pas une fuite pas uen photo pas un témoignage ?

    Claire:
    – En tous cas, ce sont trois pilotes de lignes civiles (ne se connaissant pas entre eux) qui m’ont confirmé, que depuis l’an 2000, ils devaient toujours grimper jusqu’à 8000m minimum, même pour les petites lignes, pour lesquelles auparavant, 4000 minimum était l’altitude requise.
    Si les aiguilleurs militaires ont connaissance de tout le traffic, les aiguilleurs civils, eux, n’ont l’accès qu’à ce qui leur est strictement utile pour leur navigation. C’est sans doute pour cela que les avions civils doivent maintenant voler aussi haut, même pour les petits trajets.
    Il y a bien quelques témoignages comme celui-ci (à prendre bien sûr avec toute l’incertitude qui convient quant à sa véracité) mais qui peut vous éclairer sur le pourquoi personne ne moufte.
    http://www.jp-petit.org/Divers/Arme_meteorologique/chemtrails_temoignage_08.htm
    En France, nos aéroports et aviateurs civils ne semblent pas concernés. La Grande Muette s’occupe de tout. C’est le secret défense et quand bien même, certains, civils seraient au courant de quelque chose ou nourriraient certains doutes, le silence qui leur est probablement exigé, et sans doute sur une connaissance seulement partielle de ce qui se pratique, en contrepartie de menaces sur leur emploi, voire leur famille, ne s’achète même pas cher !
    Un jeune qui venait d’achever un engagement de 5 ans dans l’armée de l’air, m’a quand même fait part, en 2003, que les vols d’épandage portaient, pour les militaires dans le coup, le doux nom de « guerre non-conventionnelle ». Il faut savoir qu’une convention internationale, la convention « ENMOD » en français, interdit depuis 1978, les interventions atmosphériques en tant de guerre ou d’hostilité, donc pas de guerre conventionnelle, comme cela, on peut épandre !
    Suite et fin dans le commentaire suivant. Claire

  5. Association ACSEIPICA says

    Des-carpes:
    – Vous pensez quoi quand vous relisez les livres d’histoire au chapitre RESISTANCE des homme qui sont mort pou apporter des informations autrement plus capitales ce vos pseudo RAGOTS.

    Claire:
    – Je vous prie de bien vouloir lire l’article de Gilbert Rivière, publié sur ce blog
    http://acseipica.blogspot.com/2009/06/appel-la-resistance.html
    Si la chambre à gaz généralisée, à petit feu insidieux ne vous fait pas froid dans le dos, réajustez vos lunettes !
    Le nazisme n’est pas mort en 1945 !
    Ses « meilleures » trouvailles ont été recyclées dans les laboratoires de l’US Army.
    Si, dans les années 40, dénoncer les trains de la mort vous conduisait droit dedans, qu’en est-il aujourd’hui, de dénoncer les avions de la mort lente ?
    Nous sommes tous dans la même chambre à gaz, même ceux qui s’imaginent en commanditant ces épandages, pouvoir préserver leur survie en éliminant discrètement bon nombre de leurs semblables !

    Des-carpes:
    -Alors Commencez pas ETUDIER CORRECTEMENT:
    La météo et a formation des Cirrus
    Les articles at nombreuses études concernant la formation des Contrails (trainées de condensation)

    Claire:
    -C’est ce que je fais depuis longtemps car dans ma jeunesse, je pratiquais la haute montagne où la connaissance des nuages, afin de prévoir leur évolution, est vitale.
    Les cirrus étaient alors des nuages de haute altitude (plus de 8000m), blancs et inoffensifs en eux mêmes, simples annonciateurs d’une perturbation à moyen terme.
    Aujourd’hui, il y a des sortes de cirrus sous les cumulus !
    Ils s’apparenteraient plutôt d’ailleurs à des cirrostratus, encore que l’altitude de ces derniers soit trop basse pour en être des vrais également.
    Je vous conseille surtout de faire référence à des articles sur la formation de contrails datant d’avant l’an 2000, car depuis le discours a changé !
    Je vous invite volontiers à un des stages « astro-climat » que j’organise ! Nous commençons toujours par l’étude des connaissances de base en météorologie, les plus officielles, celles qui n’ont pas changé depuis l’an 2000 !

    Des-carpes:
    -Profitez en pour VISONNER le film original d’époque « Memphis Belle » il y à de beaux Contrails persistant pendant la 2em guerre Mondiale vos parent ont du en garder le Souvenir (mon père en tout cas les à vu)

    Claire:
    – Vous avez parfaitement raison. Cela ne date pas d’hier : les premiers brevets d’épandage aérien et de modification du climat datent des années 30.
    Après avoir été mis en œuvre au cours de la seconde guerre mondiale et durant la guerre froide, ils ont été interdits par la convention ENMOD, en tant de guerre ou d’hostilité, en 1978, convention ratifiée à nouveau en 1992 au sommet de Rio, puis sombrée dans l’oubli total depuis. Les opérations sous couvert d’expérimentation militaire et/ou scientifique en temps de « paix » ne sont pas concernées par cette convention, qui finalement, les couvre.
    C’est le grand tabou des réunions officielles sur le climat, c’est d’ailleurs pourquoi ces « sommets » sont tous bidon !

    Des-carpes:
    -Alors moi ce qui m’interesserait c’est de savoir ce que la Gendarmerie Tire comme conclusions de votre Plainte depuis le 16 Mars ??

    Claire:
    -Un peu de patience, nous n’avons pas encore déposé assez de plaintes !
    Les gendarmes, eux, nous font bon accueil et sont à l’écoute; nous pouvons les en remercier !

    Au plaisir de poursuivre cet échange
    bien cordiaement
    Claire Henrion

  6. Anonymous says

    effet dans l’air

    En 1 – La condensation: procéssus normal d’un avion
    Les traînées de condensation se forment à une altitude où l’air est près de -40 °C
    et suffisamment humide pour atteindre la saturation, afin de former des cristaux de glace,
    si un élément supplémentaire déclenche le processus, particules de poussières, de glace etc

    Il existe deux endroits d’un avion qui peuvent donner les conditions nécessaires à la formation des traînées:
    1/ Les ailes de l’avion produisent une dépression sur le dessus de l’aile pour permette à un avion de voler.

    Cette baisse de la pression est particulièrement soudaine au bout des ailes
    Cela entraîne un abaissement de température similaire au fonctionnement d’un compresseur dans un réfrigérateur!

    2/ À l’arrière des moteurs, conventionnels ou réacteurs, les gaz d’échappement sont chauds et humides.

    Chaque litre de carburant consommé produit un volume quasi équivalent d’eau qui entre dans l’air froid en altitude et visible et s’éfface assitot

    En 2 – les trainées chimiques volontaires
    Les chemtrails (chemical trails) sont des ensemensements volontaires et programmés qui se présentent sous forment de
    trainées chimiques gazeuses et se dilatent très largement et évoluent progressivement et forment des nuages d’altitude plus ou moins épais et durable pour devenir persistant .
    Ce type de nuages dérivent selon les vents d’altitudes. Ils peuvent conserver durant plusieurs heures leurs formes et dispositions.
    Ces cirrus artificiels persistants peuvent même s’installer pendant des jours ou des semaines.
    En 1998, des scientifiques de la NASA ont montré que les traînées chimiques produites
    sur la côte pacifique des États-Unis d’Amérique pouvaient fusionner pour produire un cirrus couvrant 3 600 km².

    Quel impact peut-il avoir ?
    Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC):
    a consacré un rapport scientifique complet au phénomène des nuages artificiels produits par les traînées d’avion.

    Ce phénomène est clairement à considérer comme faisant partie des sources de modifications anthropiques du climat,
    depuis des dizaines années pour la modification et contrôle total du climat. ici il est question de chemtrails ou ensemensement des nuages qui a bord d’avions de ligne d’usage spécialement

    réamenagés pour balancer chaque jour a l’aide de 2 ou 4 propulseurs suivant la motorisation de facon intentionnelle, et chaque années ce sont des millions de tonnes de subtances chimiques

    étudiés tels que des compositions a
    base de CFC (gazs frigorifiques)et des produits ionisants et conducteurs pour modifier l’activité des rayonnements solaire pour le surchauffer ou refroidir et c’est pour cela que l’on parle de facon

    mensongère de rechauffement climatique et que l’on accusent encore faussement les consommateurs et que les

    autorités combattent toutes pollutions terrestres qui contrarient leurs actions de jour, comme de nuit, abominable pour la modification volontaire et commerciale du climat associé a eiscat et

    haarp tout deux ERP et voir le lhc pour d’autres phénomènes climatiques, tout ceci est hors la loi internationale, bien sùre, ceci est produit de façon caché et intensivement .

Poster un commentaire à Anonymous