En présence de filaments synthétiques tombés du ciel

Polymères 04-10-14 Marsaz Drôme

… que peut-on faire et comment ?

 

NE PAS TOUCHER LES FILAMENTS DIRECTEMENT AVEC LES DOIGTS.

LES MANIPULER AVEC DES BAGUETTES ET DES QUE POSSIBLE METTRE DES GANTS*

Au préalable, tester un échantillon à la flamme : s’il crépite, c’est qu’il s’agit de matière organique (fils d’araignée); vous pouvez enlever les gants -ou pas -)

mais s’il fond et se réduit en boule comme du plastique, c’est qu’il ne s’agit pas de matière organique; il y a donc matière à analyse et nous recommandons de suivre le protocole suivant

 

1) AVANT d’y toucher, prendre une photo datée de l’échantillon que vous avez décidé de prélever

Le poids total de tous les échantillons réunis doit être d’au moins 50mg

2) Prélever sur plusieurs jours au même endroit s’il y a lieu (la récolte peut s’échelonner jusqu’à un mois ou deux).

3)  Prélever au plus tôt après les « pluies » de filaments.

4) Les flacons dans lesquels seront déposés les échantillons doivent être achetés en pharmacie (flacons stériles avec une spatule dans le bouchon).

 

Précautions à prendre pour assurer la pureté des échantillons :

1) Mettre des gants en latex non poudrés (*gants latex chirurgicaux)

2) S’attacher les cheveux.

3) Ne pas souffler sur les échantillons, ne pas parler pendant le prélèvement (postillons), ne pas éternuer (si possible se couvrir la bouche) 

4)  Ne pas écraser l’échantillon : sa structure doit rester intacte.

5) Utiliser uniquement la spatule fournie avec le flacon de pharmacie pour récolter l’échantillon

6) Rester neutre et sans idées préconçues (ex. : …. »ce sont les avions »….. « ce sont les chemtrails »…. « c’est l’US Air Force »… »c’est extra-terrestre »… etc.. etc…).
Récolter les échantillons à la façon d’un chercheur avec uniquement cette pensée : « Qu’est-ce que c’est ?? ».

 

Une datation est indispensable :

1) Vous avez pris une photo datée de l’échantillon AVANT prélèvement.

2) Noter sur le flacon : le JOUR, l’HEURE,  le LIEU (+ pays) et le numéro de la PHOTO correspondant à l’échantillon.

 

Stockage :

La récolte des échantillons pouvant s’échelonner sur un mois ou deux, il  est donc nécessaire de  stocker les flacons dans le bac à légumes du réfrigérateur en veillant à ce qu’ils restent bien au propre et au sec.

Ensuite:

Nous avons explicitement demandé dans notre lettre au Ministère de l’Ecologie en novembre 2014 que nos organismes régionaux d’analyse de l’air et  de l’eau accrédités par l’Etat, se penchent sur la mesure des taux de baryum et d’aluminium. Vous trouverez la liste de ces organismes ici

Nous vous proposons de leur envoyer également vos échantillons de filaments recueillis de votre mieux en respectant le protocole ci-dessus, accompagnés des rapports AnAlytikA 1AnAlytikA 2 , AnAlytikA 3

PROTOCOLE PRÉLÈVEMENTS FILAMENTS

 

Polymères 17-10-14 Marsaz - Drôme

Commentaires (2)

  1. MERELLE says

    Beaucoup de citoyens – ont trouvés, récoltés et, fait analyser, par des laboratoires
    spécialisés, des filaments « aéroportés » ( c’ est à dire – pulvérisés par avion, dans l’
    atmosphère – à différents parties stratégique – comme les Stratosphère, Biosphère,
    Zoosphère, l’ Ozosphère, ionosphère, magnétosphère ); car – on sait – que chaque produit –
    pulvérisé, à une utilisation bien spécifique – par rapport – à une partie choisie de notre
    atmosphère terrestre. Cela entraine, bien entendu, des effets – bien spécifiques, en
    corrélation – avec la méthode utilisée…
    Ces « Filaments aéroportés », se composent de divers organismes, et polymères
    complexes à base de composés organiques chimiques synthétique.

    Il ressort – d’ un documentaire Italien ( VOSTFR ), que des scientifiques spécialisés,
    ont analysés certains de ces polymères, pour en donner – la composition – que je transmets
    ici ( pas très ragoutant ):
    Certains de ces filaments aéroportés récupérés, puis analysés, contiennent des
    « polymères », à base de plasma humain, de caoutchouc, de nanoparticules, des additifs
    antipolymérisation, des phtalates ( composés aromatiques synthétiques toxiques; des
    composés hétérocycliques ) comme le BPH ( perturbateur endocrinien ) ( différentes types
    de nanotechnologies;)
    La Nanotechnologie – est l’ emplois de techniques, de procédés et de matériaux, qui sont
    inférieur au micron. Le micron, faisant partie de l’ ensemble des Unités de mesures,
    comme le mètre, le centimètre, décimètre et – le nanomètre, etc..
    Il faut savoir que, plus l’ objet – ou la substance utilisée – est petite – au sens d’ être
    microscopique ( comme le micron, par exemple ), et bien – cela facilite, ou favorise
    ( permet de ) franchir – tout obstacle – tel qu’ il soit. Obstacles qui, de part leurs
    caractéristiques étaient – infranchissables de par leurs nature même…

    Des composés – à base de « plasma humain » ? pourquoi, Mais non c’ est
    impossible, c’ est un fantasme – une illusion; cela n’ existe pas – vous divaguer; c’ est
    un complot… ouais c’ est ça – cause toujours, débile – etc…
    Au départ, lorsque je prie connaissance de ce fait très particulier – de « plasma
    humain », j’ ai réagis comme cela – par un dénis total. Puis, après avoir vu des interviews,
    des reportages relayés aux Infos Tv, sur des mystérieux cas de personnes qui seraient
    « victimes de la Maladie – ou d’ un Mal – nommé: MORGELLON »; là, j’ ai
    commencé – à m’ interroger. Puis, ces témoins-victimes, montrant aux Médias, des
    filaments – sortant de leurs corps, et se « mouvants » un peu comme s’ils étaient vivants.
    Là, ça devient – flippant, cauchemardesque!

    Et pourtant, voici ce que, j’ ai découvert, par la traduction de plusieurs Brevets US – au
    nombres ( provisoire ) de Quatre; que – en fait – concrètement, et – très loin – de tout
    Fantasmagorie – ou allégories de Complotisme; la réalité est plus – « glauque » que l’ idée
    même d’ un complot.
    Dans les faits, on savait que – les USA étaient en avance, sur les Technologies,
    mais là, c’ est un scandale – qui se globalise, sur toute la Planète – et, rien que pour « faire
    de l’ argent », merde; faire toujours plus de « profits »; Mais, bon-dieu de merde, pendant –
    combien de temps, allons-nous laisser ces « congloméras d’ irresponsables », faire
    « joujou », avec le Climat, la Santé des Êtres vivants, pour dire – STOP – ÇA SUFFIT. On
    arrête ?
    Lorsque je parle de « congloméras d’ irresponsables », j’ exprime la constatation – de
    « spécialistes » de ces programmes – qui, « eux-mêmes », reconnaissent, leurs
    impuissances – à cerner – les conséquences de l’ emploi de ces « technologies ». En
    cela – ce sont – vraiment des Irresponsables, des Inconscients. Sauf que, sur le Plan
    Légal, « Juridico-Sociétal », là – c’ est une toute autre histoire qui se dessine…

    N.B: Étienne CHOUARD, exprimait bien, le même avis – à propos de nos
    Gouvernants, qui ne sont pas à blâmer, car – le Système est fait de telle façon, que leurs
    agissements, en quelques sorte, c’ est le fonctionnement du système lui-même. Et, que
    – le seul moyen, pour les citoyens de faire « cesser le trouble – manifestement illicite »,
    s’ est de « taper du point » – sur la table, et de dire – NON, maintenant – ça suffit!
    En cela, effectivement, il a parfaitement raison. Car, ces Élites, au final, ont les mêmes
    envies, défauts – et rêves que l’ ensembles de la Population Planétaire. Avec une
    différence – très importante – la Raison.

    Entrons dans le détails des « composés » présents dans les chemtrails ( avec divers
    procédés de diffusions ), en se basant – sur quelques Brevets US:
    Par exemple, certains produits pour améliorer – leurs diffusions dans le ciel, ont
    utilise – plusieurs mécanismes et assemblages de divers matériaux.
    A savoir, que – des produits *chimiques « biologiquement actif » ( faits de divers
    composés *synthétiques = pour schématiser = non naturel. C’ est chimique; et de
    matériaux vivants = biologie )

    Pour revenir, sur l’ amélioration de la diffusion ( dispersion, pulvérisation, épandage =
    même objectif ), de certains matériaux pulvérisés, – par la fabrication de plusieurs
    procédés, comme sous la « forme de micro-pipette »; « Micro-pipette » creuse filiforme
    ( filiforme = en forme de fil = filament, pour résumé au plus simple ). ces « micro-pipette
    creuse », pour faire très simple ce sont – de toutes petites pailles microscopiques; un peu
    comme les pailles dont on se set, pour boire un jus de fruit.
    N.B: Attention, les pailles – pour jus de fruits, cela n’ a rien à voir, avec les chemtrails.
    La comparaison, servait – juste à permette à tous – de mieux « entrevoir » ce que sont les
    « micro-pipettes » employées dans les chemtrails…
    Précision: Micro = micron et ou extrêmement petit. D’ ou le terme, « micro-pipette ».

    Les produits chimiques « biologiquement actifs », peuvent être des nutriments,
    des insecticides, des fongicides, des régulateurs de croissances, et – ont utilise – pour une
    meilleurs dispersion, dans l’ air ( pour que ces matériaux se comportent – comme leurs
    créateurs le souhaites ), un « flux de fluide porteur » en mouvement ( permet le
    déplacement = de se mouvoir = bouger, dans l’ air ); et le liquide ( « fluide » ) contenant
    les « microdispenseurs » ( à mon avis: micro = microscopiques – dispenseurs = disperser;
    donc, des matériaux microscopiques, favorisant la dispersion ). Ces « microdispenseurs »,
    sont revêtus ( recouverts, enveloppés ) d’ un second matériaux -, soit du matériel
    « biologiquement actif » ( nutriments, insecticides, fongicides, régulateurs de
    croissances ), soit – un « adhésif » ( permet de coller , comme le scotch – par exemple;
    cela permet l’ adhérence de deux matériaux). Ces filaments creux ou « micro-pipettes »,
    peuvent être faites ( construites, assemblées, composées ) avec des « polyesthers », des
    « polyoléfines », des « acryliques », des « modocryliques », des « polyamides », etc:
    BREVET US – n° 3994437 A;

    Autre produit pulvérisé:
    On pulvérise aussi, des « fibres de particules-pailettes », dans de petits assemblages
    ( construction de plusieurs matériaux ), dispersés par « fluidisation » ( fluide – et un
    procédé, permetant la flui-disation ). Les vannes, pouvant être actionnables ( allumée –
    déclenchée = actionner quelque chose, comme un levier de vitesse – par exemple ), soit par
    le pilote ( celui qui conduit l’ avion ); ou par le système ECM ( mon avis: electronic Chem
    magnetic = champs électromagnétique ) à bord – par des moyens électriques. Les « fibres
    de pailles », peuvent être enrobées d’ un « dérivé de silane », ou du « Sulfure de
    molybodène », « MoS2: BREVET US n° 417008 A ;

    Un autre brevet,
    Dispersion de la « mélanine » et de ses « dérivés », dans l’ atmosphère, ainsi que (…),
    « solvaté », en suspension, « encapsulés » ( enfermé – mis dans une capsule ), ou par d’
    autres procédés. La mélanine – peut être dispersée, après avoir été incorporée ( mis ) dans
    des « microsphères » ( sphères microscopiques = petites billes ) de « microsize », dans un
    niveau – au dessous de la Couche d’ ozone. Les « Mélanines » sont une Classe
    ( catégorie ) importante de « large spectres » des « polymères organiques » [ définis
    comme les mélanines de travail de R A Nicolaus 1968, Paris – France ]. Les mélanines
    peuvent être dispersées sous forme « pure ». Mais, plusieurs d’ entre-elles, sont – un peu
    « visqueuses » ( collantes ) et sont difficile à gérer. Sans support solide, elles sont alors,
    dissoute – avant dispersion, dans une « solution aqueuse » appropriée de « solvant ».
    Elles peuvent être mises en « suspension » ( mon avis: un peu comme mettre de l’ eau – et
    de l’ huile, dans un verre, on remarque que, l’ eau – reste au dessus par rapport à l’ huile )
    dans un liquide approprié. Les « particules » de mélanines, peuvent être aussi dans un
    « support solide », à base soit – de « résine » ou de « polymère ». Leurs tailles
    différentes dispersées dans l’ atmosphère, est – compris entre 0,5 à 100 microns. ( de
    préférence de 0, 5 à 10 microns ): BREVET US n° 5286979 A;

    Encore un autre procédé breveté:
    Un procédé pour produire des « billes de polymères réticulé » à partir de
    « monomères éthyléniquement saturés » ( ayant au moins 2 sites de saturations ): ( mon
    avis sur 2 sites de saturations = deux endroits ou parties; la saturation – c’ est le niveau
    maximum atteint, dans n’ importe quel procédé – ou méthode. On dit souvent, zut, j’ ai trop
    mangé de … je « sature »; ou encore, « on arrive à saturations = trop de qque chose ), ou
    à partir de « monomères monoéthyléniquement saturé » en présence d’ un ou plusieurs
    « monomères » à « insaturation polyéthylénique ». BREVET US n° 4.806.360

    Un autre brevet, ici détaillé,
    Un mélange de plusieurs composés « complexes » à base de « iodure d’ argent », d’
    « iodates » et « periodates » de métaux « alcalins », de « plomb », de « cuivre », de
    « baryum », d’ « ammoniac », de « chromates de baryum », des combustibles comme
    le « poly-p-phénylène », une « résine » de « phénol-formaldéhyde », une « résine
    époxyde », de la « gomme-laque d’ acétone ». Tout ces composés, destinés à la
    Modification artificielle du temps: BREVET US n° 5360162

    Un « combustible »: ( mon avis ): c’ est une matière – dont ces composants ( ce qui le
    constitue ), permettent, facilitent, ou cause – sont caractère inflammable. En clair, c’ est
    un matériaux qui peu prendre feu ( s’ enflammer ). C’ est un « combustible ». N.B: la
    combustion, entraine – un dégagement de chaleur. Celle-ci, provenant de la combustion
    elle-même, ou par frottement.

    Il me semble que, ce qui – permet de modifier ( modification ) artificiellement ( non
    naturelle ) le temps ( ou Climat ), se trouve – dans la nature même, de ces différents
    composés complexes de plusieurs matériaux.
    N.B: ce que je veux dire, à titre d’ exemple, de l’ essence ( carburant ) jetée sur un
    arbuste, vous jeté – après une allumette, et l’ arbuste, s’ enflamme. Ce n’ est pas l’ essence (
    mot ) qui fait que, le feu se déclenche; mais – bien, la nature des différents composés
    ( ingrédient ) de ce carburant ( essence ) qui – regroupés – font que ce déclenchement de la
    combustion ( feu ) est possible. Et, ce que – les différents protagonistes ne maitrise
    ( maitriseront jamais ) pas, c’ est bien les multiples mélanges causant des interactions
    diverses et variées, indépendantes – les unes des autres. C ‘ est – pour être plus clair –
    comme pour l’ homme, qui consomme plusieurs « médicaments » en même temps. Et, là
    aussi, on parle d’ « effets cocktail ». Et, c’ est bien cet « effet cocktail », qui pose
    problème aux Industries Pharmaceutiques, Chimiques et Agroalimentaire…
    C’ était tellement – prévisible – cet « imbroglio ». Cet « effet cocktail », est le même,
    pour les médicaments chimiques – que ceux provoqués par les Chemtrails. La seule
    différence, est que – ceux – produits dans le corps humain, on les remarque – qu’ après
    analyses et examens de symptômes; Alors que – pour es chemtrails, on peu constater – des
    variations de luminosité, on peu voir – différentes couleurs, détecter des textures, sentir –
    une odeur – inconnu – ou différente; on vois un départ de feu, en cas de proximité; Et si
    ces
    grands scientifiques ( Pontifs de la Science ) là , cessaient – de regarder leurs petits nombril
    – correspondant à un petit point définis – afin de se consacrer – au Grand TOUT – global;
    et bien, un début de résultat – se dégagerait à l’ Horizon. Simplement, – en regardant – le
    fond des Océans ( c’ est comme une terre de surface ); tout comme le corps humain – sont
    « milieu intérieur » ( lire – « L’ Homme cet Inconnu », d’ Alexis CARREL, éd. Plon, 1936 ).
    Un Grand Maître de KUNG-Fu ( Bruce LEE ) disait: « l’ oeil ne vois que la surface des
    choses »; Alexandre SALMANOFF, Auguste LUMIÈRE, Nicolas TELSA, Georges
    LAKHOVSKY, eux aussi, avaient cerné l’ être Humain, dans sa Globalité ( lire: « Secrets
    et Sagesses du Corps »; « Phénomènes Colloïdaux », « L’ Oscillation cellulaire »; ); sans
    oublier – Le Conte De Nouy ( un Grand Scientifique ), qui avait résolu la question du
    « mécanisme de la cicatrisation et du temps, face à l’ horloge biologique »;

    Là, un brevet pour un appareil servant à l’ altération du climat,
    Méthode et appareil pour altérer une région dans l’ atmosphère terrestre, ionosphère, et
    ( ou ) magnétosphère: par l’ utilisation de Générateur ( MHD ).
    N.B: MHD: c’ est « Magnéto-Hydro-Dynamique » ( voir les Conférences de Jean-Pierre
    PETIT )
    En utilisant différentes « amplitudes et modulations » de fréquences, et d’ « oscillations »
    pour propager les ondes – hors de la ionosphère. ( différentes régions peuvent être stimulées
    par les résonances « cyclotron-électron »): BREVET US n° 4.686,605

    Un parallèle entre un documentaire Italien, sur les chemtrails – dont, un des
    scientifique qui a effectué les analyses de filaments aéroportés, parle sur Morgellon de
    [ « fibres ne correspondant à aucune fibre industrielle ou vestimentaire répertoriées; cellesci,
    ne brûlent pas à > 950°C; sont issues de « nano-ingénierie militaire », et –
    « seraient » capables d’ interagir avec les éléments constitutifs du corps humain, afin de se
    développer – au sein-même, des organismes des malades. Ce sont des associations entre les
    particules connectées ( des nanoparticules ), qui – lorsqu’ elles entrent dans le corps – cela
    peut devenir une « poussière-intelligente », ou des « particules »; ce sont des « nanoparticules
    », ( des « nano-assembleurs » ): des matériaux physiques, pour créer les tissus
    de fibres. Ce sont des « nano-assembleurs » ou « nano-robots », ayant des fonctions
    spécifiques »] voir aussi – le lien:http://www.morgellonsexposed.com/Morgellons
    %20fibers%20page.html .
    Lorsque – j’ ai lu ces sous-titres, là, je me suis dis – c’ est de la Science-Fiction, c’ est
    impossible… Croyez-vous vraiment?

    Le Cauchemar – est bien réel, et à pris la forme ( de ce que j’ ai trouvé – sur Internet ), de
    quatre Brevets US, détaillés – juste après:
    US PATENT – n° 5, 670, 483:
    « Membranes macroscopiques stables formées par « auto-assemblage » de « peptides
    amphiphiles » et utilisées à cet effet.( VO: « Stable macroscopic membranes Formed by
    Self-assembly of Amphiphilic Peptides and Used Therefor », Sept. 23, 1993 );

    US PATENT n° 5171505:
    « Procédé de filage de fibres polypeptides », December 15, 1992 »;
    US PATENT n° 5, 252, 277, October 12, 1993:

    « Process For Spinning polypeptide Fiber From solutions of lithium Thiocyanate And
    Liquefind Phenol; [ une partie traduite de ce procédé: « Cette polypeptide est complexe et
    de gros calibre; contenant du carbonne, de l’ hydrogène, du nitrogène, de l’ oxygène, et du
    sulfure ( usuel ?). La structure de cette « macromolécule » de polypeptides, peut être faite
    – à partir d’ « ADN recombinant » ( modifié ); elle contient aussi des acides aminés, et –
    dans sa structure, peut contenir des fibres de « Keratine », de ( silk ??), de l’ « élastine », et
    – du « collagène »].

    US PATENT n° 6, 110, 590:
    « Synthetically Spiun Silk Nanofibers And Process For Making the Same », Aug. 29, 2000

    US PATENT n° 6, 520, 425 B1:
    « Process and Apparus For The Production of Nanofibers » ( Procédé et appareil pour la
    production des nanofibres ), Feb. 18, 2003; Baground of the Invention (…), The
    protective clothing and textile applications of nanofibers are of the interest to the designers
    of sport wear, and to the Military, since the hight surface area per unit mass of nanofibers
    (… ) » [ Résumé de l’ Invention):( la protection des vêtements et fibres, sont de l’ intérêt
    des créateurs de Mode et aussi des militaires (…) ];

    BREVET US n° 7, 645, 326, B2:
    « Réduction of noise ratio, by Manipulation of Climat [ « Réduction du Signal-bruit, par la
    manipulation de l’ environnement, par l’ introduction de particules réfléchissantes d’ oxyde
    d ‘ « aluminium » – et, l’ utilisation de RFID ( Radio-Fréquences )];

  2. Françoise says

    pour les malades des morgellons, pensez au Polar Cleaner de michel dogna
    ayez une alimentation équilibrée supprimer tous les produits laitiers (pour tout le monde), le sucre raffiné et le pain à base de blé remplacer par le pain à l’épeautre, se détoxiquer des produits lourds par la CHLORELLE qui déloge les métaux mais prenez également pour les éliminer l’ail des ours, également prendre pour la détoxication des métaux lourds ECOMER de Nutrylis (les alkylglycérols qui ont montré leur efficacité également dans les cas de cancer voir les travaux du Professeur Joyeux)

Poster un commentaire