une société exploitant l’aluminium assignée en Justice au Brésil

Carlos Xerfan, enquêteur privé officiel sur l’affaire AZF http://livreazf.e-monsite.com/, et sympathisant de notre mouvement depuis déjà longtemps, nous a contacté récemment au sujet d’une affaire qui pourrait être un début fort intéressant d’enquête judiciaire.

En effet, bien au courant des nouvelles du Brésil car il est franco-brésilien, Carlos nous a appris que la société gestionnaire d’un site d’extraction d’aluminium – le plus grand du monde – situé à Barcarena, état de Para (nord Brésil), la société norvégienne Hydro, avait été mise en examen judiciaire au niveau fédéral fin février et tenue dès lors de ne produire au maximum que 27% de sa production la plus basse habituellement. Ceci suite aux catastrophes écologiques provoquées par cette exploitation qui ont mobilisé le peuple et ses élus. Un leader de la lutte locale vient d’être assassiné, voir cet article de presse locale:  https://g1.globo.com/pa/para/noticia/lider-comunitario-que-denunciava-crimes-ambientais-em-barcarena-e-morto-a-tiros.ghtml

Les clients principaux de cette société sont/étaient des armées et des sociétés secrètes et l’aluminium part/partait pour être transformé en nanoparticules… Reste à poursuivre l’enquête sur ce sujet.

Nous avons mené un petit sondage duquel il ressort qu’une majorité d’observateurs ont constaté une trêve dans les épandages fin février et une fréquence moyenne un peu moindre depuis …
Faute de matière ?
Certes, il n’y a pas que l’aluminium et de celui-ci il y a d’autres sources de production – autre enquête à mener ; les nanoparticules peuvent être ajoutées au substrat de base des épandages que sont les cendres de charbon volantes ou ajoutées au carburant courant des avions … Ou partir dans des vaccins ou autres …

A suivre …

Devenez plus vigilant dans vos observations ! Nous pouvons apporter une contribution au procès de cette société et remonter la piste de l’aluminium.

Nous avons envoyé cette attestation

Commentaires (8)

  1. Inijustix says

    La vague de froid de fin février (voir les détails sur la page de mon site en lien) a démarré pile au début des dates que tu donnes. Donc, même si les buts des épandages sont multiples, l’effet réchauffiste sur le climat est visible pour qui sait observer, j’ai 4 pages sur les 47 de mon site qui sont dédiées à ces observations, avec photos expliquées. Ceci dit, nous allons passer du cycle solaire 24 au cycle solaire 25, ce qui explique cet hiver qui a duré 5 mois malgré une pause trop médiatisée avec exagération en janvier, et qui a été remplacé depuis Paques par un printemps frais. Donc, même en réchauffant un peu, il fait plus froid que les années précédentes, car le gros vient du Soleil. Mais pourquoi diable les gens croient encore les climato-menteurs? Parce que ceux-ci sont SANS-NOMS alors que les opposants sont NOMMÉS (climato »sceptiques » voire pire). Or NOM contre SANS-NOM = MANIPULATION cérébrale invisible. Voir ma page sur les climato-croyants, qui explique pourquoi même des gens intelligents se laissent prendre à ce piège..

    • mickael says

      j’approuve j’ai fait les même observations dans le Tarn. épandage massif grand jour de beau temps, froid intense les jours suivant et surtout déplacement d’air peu après les épandage or je suis normalement à l’abri pris dans une cuve au nord de la montagne noire…

      • mickael says

        j’ai publié un commentaire dessous qui pourrait t’intéresser

  2. mickael says

    il y avait 2 industriels de l’aluminium au Bilderberg 2016 à 21:38 et 23:05 + compagnie aérienne+ OTAN…

Poster un commentaire