Magazine NEXUS n°118 – Changement Climatique : Vérités – Mensonges – Manipulation

Notre association vous recommande vivement le n°118 (septembre /octobre 2018) de l’excellent magazine NEXUS.

Extrait de l’édito :

« Dans ce numéro détonant, nous bousculons quelques idées reçues et dogmes bien ancrés concernant le changement climatique qui ne manqueront pas de
vous interroger. La remise en cause du moindre aspect du discours sur le climat est souvent taxée de fake news, apparaît même hérétique, et suscite parfois
en retour un tel déchaînement de violence verbale que plus aucun échange ne semble possible. Non, nous ne confondons pas le discours « climatiste »
avec l’impérieuse nécessité de préserver notre écosystème et l’environnement. Critiquer le premier ne veut pas dire abandonner le second. C’est en ce sens que nous faisons le pari d’explorer les arguments qui divergent, ceux qui font tache dans un tableau climatique que l’on nous impose telle une vérité religieuse. Nous tentons la confrontation des arguments avec une autre grille de lecture : celle des anomalies scientifiques, du sensationnalisme médiatique, du business du marché CO2 et de la manipulation militaire. Oui, les armées jouent bel et bien un rôle dans cette histoire. Géo-ingénierie et intérêts militaires ont depuis longtemps réalisé une jonction très dangereuse pour la sécurité et la liberté des peuples sur Terre. La manipulation du climat est devenue une arme terriblement efficace et c’est la plus grande omission médiatique et politique ! »…

Vous pouvez vous procurer ce n° en kiosque et sur le site : www.nexus.fr

Commentaires (2)

  1. Michèle Delpech says

    Ce qu’il faut considérer, c’est notre survie sur la seule planète où nous puissions vivre, à savoir la Terre. C’est notre berceau. Que les militaires fassent joujou avec le temps, c’est possible, mais on s’en fout car en fin de compte, ils sont eux aussi touchés par leurs conneries. Donc, ça n’a aucun sens, à priori, de se focaliser sur cela. Par contre, je me souviens qu’au début, les chemtrails aidaient à faire pleuvoir. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas, ou quasiment plus. Alors, on en revient à la même variable, que nous devons ajuster sous peine de crever et de faire crever l’ensemble du vivant avec nous, à savoir le taux de CO2 dans l’atmosphère. Hormis cela, le reste peut paraître relatif.

  2. David LANDELLE says

    Le CO2 n’a pas augmenté, sinon vous auriez mal à la tête 😉 La biomasse digère l’excédent, car le CO2 est un aliment pour les végétaux.
    Nous n’avons d’ailleurs pas de relevés de CO2 antérieurs, et donc aucun moyen de comparer. On nous parle de ppm qui augmentent de façon « dramatique » mais ppm signifie partie par million. Donc ça augmente dramatiquement … en millionième.
    Et si on veut parler de GES, les fameux gaz à effet de serre, le pire est la vapeur d’eau. Quand il y a des nuages on ne voir plus le soleil, mais on en est pas encore à ne plus voir le soleil à cause des nuages de gaz carbonique … vu que le gaz carbonique est un gaz incolore.
    Il est urgent d’arrêter de croire ce que les média répètent du matin au soir car les media sont la propriété d’une dizaine de milliardaire en France, et ils ordonnent à leurs salariés de raconter ce qu’il faut pour maintenir leur position. Télévision, radio, presse, tous à la botte.

Poster un commentaire