« La planète Terre, ultime arme de guerre » de Rosalie Bertell, tome 2

Commentaires (3)

  1. LE BRUN says

    j’ai appris le terme  »chemtrails » lors d’un stage en 2001, j’étais horrifiée, j’ai communiqué ce fait à mon entourage, les gens n’y croient pas, malgré ces traînées physiques qui sont visibles chaque jour ; j’ai envoyé des courriers au Président de la République, aux Ministres, bien sûr pas de réponse, je me sens seule, car je ne suis qu’une simple citoyenne, pas de pouvoir, pas de réseau pour faire connaître ce fléau qui est affligeant et très préoccupant pour la santé de nos enfants, petits enfants.
    Quel soulagement de découvrir votre site, quelles seront les prochaines actions pour interpeller nos gouvernants, nos députés, les journalistes ?
    Bien cordialement,

    • Claire Henrion says

      bonjour ! il est toujours temps de nous rejoindre -) Les actions auprès des gouvernants, députés, journalistes sont toujours les mêmes: aller les rencontrer avec de la doc qui tient la route, que nous nous appliquons à vous fournir.
      Avez-vous toutefois remarqué du changement dans l’activité aérienne au-dessus de chez vous et dans l’état du ciel et des nuages depuis le début du confinement ?

    • Raemi says

      Pareil chez moi, mais je persiste.
      Problème : les gens n’apprennent que ce que les institutions en place leur disent et préfèrent croire au père Noël gouvernemental et médical. Sans compter la flemme de devoir changer.
      Je pense que l’éducation de la première heure est primordiale. Ensuite ils sont pris dans l’engrenage et peu de gens se remettent en question. Et comme l’école est obligatoire…
      Je vous donne une autre piste : la cohérence du cœur avec Gregg Braden à étudier : cela nous donne un aperçu des effets de la prière, quelle que soit la religion, ou sans religion. Cherchez ses vidéos.
      La prière semble une arme que seuls les altruistes peuvent utiliser.

Poster un commentaire