Lettre ouverte à ceux dont le métier est d’informer

Le 31 janvier 2013
Association Citoyenne pour le Suivi, l’Etude et l’information
Sur les Programmes d’Interventions Climatiques et Atmosphériques
            Vous êtes journalistes.
Aujourd’hui, plus personne ne s’étonne de constater que la presse soit en profond déclin tandis qu’une information alternative circule de manière exponentielle sur Internet.
Nous sommes des « citoyens militants de l’information » ; des indépendants déterminés qui n’attendons aucune rétribution en retour de nos efforts. Nous avançons dans notre lutte contre la désinformation. Nous sommes motivés essentiellement  par l’inquiétude au sujet de notre environnement et de ce qu’il en adviendra pour nous et nos enfants.
            Il y a des sujets qui ne sont quasiment jamais abordés dans les médias de ce début de XXIe siècle, et les lecteurs potentiels ne s’y trompent pas. L’un de ces sujets nous concerne tous : il s’agit de la MANIPULATION DU CLIMAT.
            Sur ce sujet pourtant « brûlant », souvent systématiquement taxé du terme inapproprié de  « théorie du complot », les articles et émissions de radio sont vraiment trop rares et s’en tiennent la plupart du temps à la version officielle : «on nous dit qu’il faut agir contre le réchauffement climatique, qu’il faut empêcher la hausse des températures»…L’incapacité des gouvernements à respecter le protocole de Kyoto, les prévisions de réchauffement climatique et le lobbysme des industriels qui ralentissent l’expansion des énergies propres amènent à passer par une autre solution, non avouable, la géo-ingénierie.
            Pourtant, derrière ces accusations de « théories », il y a matière à sensation :
certains faits ont déjà été rapportés : les très officielles PLUIES ARTIFICIELLES des gouvernements chinois et russes, ou le ciel bleu spécialement réservé aux jeux olympiques Coréens de 2008. 
            En 2012, la Banque Mondiale a fait l’injonction, largement sous médiatisée, d’intervenir rapidement et à l’échelle mondiale afin d’éviter jusqu’à 4°C de réchauffement d’ici 2030.
            Etrangement, les moyens ne sont pas présentés dans le rapport. Quels sont  donc ces moyens ?
            Vous, journalistes, de par votre profession, vous avez accès aux informations sur ce sujet ainsi qu’à celles ayant trait aux missions du GIEC et au projet américain militaro-climatique HAARP.
            Quand vous commencerez à mener vos enquêtes sur ces sujets encore « tabous », vous découvrirez peut-être l’existence de très nombreux brevets, déposés depuis les années 30, concernant les manipulations de l’environnement, en particulier de l’atmosphère,  et les techniques d’épandages d’aérosolspar avions.
Dans la palette de la géoingéniérie, il y a : le stockage de carbone –jugé coûteux et difficile, l’ensemencement des océans –de même – et la modification de l’atmosphère grâce à l’usage  d’épandages aériens à grande échelle, cette dernière technologie étant déjà expérimentée depuis plusieurs décennies.
            Dans de très nombreux pays, sans que les citoyens n’en soient informés, le ciel est fréquemment quadrillé par des avions aux interminables traînées blanches ou brunes qui s’étalent lentement et sont infailliblement suivies d’un ciel laiteux. Phénomènes filmés, photographiés par des centaines de milliers d’observateurs intrigués et inquiets de par le monde, et dont les effets sont ainsi décrits dans les émissions météo: « trainées d’avions », « nouveaux types de cirrus », « ciel voilé », « chute – ou hausse- brutale des températures ». Ce phénomène se perpétue intensément en France depuis plus de dix ans.
             Ces épandages d’aérosols sont communément appelés « CHEMTRAILS».
            Des chemtrails que l’on retrouve jusque dans les décors des publicités, films et documentaires et  qui sont depuis plus de dix ans le sujet enflammé de centaines de groupes Facebook et de sites internet à travers le monde entier.
           
            Comment avec tous ces éléments, peut-on encore parler de « théorie » alors que la géo-ingénierie est déjà une techno-science officielle ?
Et qu’elle est déjà largement appliquée dans notre ciel ?
Les médias de nombreux pays étrangers sont plus loquaces que les français sur le sujet.
Nous sommes une association forte de plusieurs centaines d’adhérents et nous relayons plus de 200 groupes Facebook et des centaines de sites internet animés par des citoyens inquiets qui se battent pour connaître la vérité, distribuent des tracts et diffusent des vidéos.
            Nous, les militants d’Internet, nous constituons déjà une FORCE populaire
            Vous n’ignorez pas que des artistes pop de renom en parlent : Prince, Beck, et d’autres, nouveaux, exposent sur des clips vidéo alarmants.
Les conséquences de tels épandages sont encore bien plus graves que les particules dans les gaz d’échappement des moteurs diesel, l’amiante ou certains médicaments et vaccins. À la pollution atmosphérique « normale » des résidus de combustion des réacteurs s’ajoute celle de ces « aérosols » qui, selon les analyses d’eau de pluie effectuée par nos soins et par nos pairs de divers pays contiennent des quantités notables et croissantes d’aluminium, de baryum, de métaux lourds et polymères divers…
            Les conséquences empiriques que nous avons observées sont : chaleur accrue par beau temps, luminosité plus blanchâtre et éblouissante qu’autrefois, dessèchement des sols, dépérissement des massifs forestiers …  Les épandages d’aérosols ont donc des conséquences ENVIRONNEMENTALES, ESTHETIQUES ET SANITAIRES proprement scandaleuses et dramatiques.
            Que des gouvernements, probablement associés au monde de la haute-finance supranationale (qui est en train de couler nos nations), investissent dans de tels projets est proprement inacceptable et antidémocratique.
           
Une population croissante est en attente d’une information moins consensuelle. Une véritable information sur le sujet attirerait certainement de nouveaux lecteurs et éviterait la fuite des abonnés de la presse écrite et de ses clones numériques.         
            Comme tout un chacun, vous appréciez un ciel bleu avec les jolis nuages de vos meilleurs souvenirs de jeunesse ?
            Vous n’aimeriez pas, vous et vos proches, vous sentir floué par une désinformation qui cacherait une véritable boite de pandore de risques sanitaires inimaginables ?
            Nous avançons dans l’enquête et nous apprécierions que vous nous souteniez : que ce sujet ne soit plus tabou, que le débat soit ouvert, et qu’avec vous nous puissions poursuivre l’investigation sur ce brûlant sujet d’urgence sanitaire.
Cordialement,
ACSEIPICA /
Des citoyens militants.

http://acseipica.blogspot.fr/

·        Références et liens
PS :
– Notre démarche vous évoquera peut être l’opération « Parapluie » au Québec dans les années 50-60. C’est en tous cas une référence intéressante sur deux points : la preuve que l’ensemencement des nuages fait déjà partie de l’Histoire des sciences et qu’un mouvement citoyen a réussi à l’enrayer, temporairement.
– De nos jours, d’innombrables citoyens souhaiteraient témoigner sur le sujet mais ont peur d’être discrédités. Les épandages aériens systématiques à toutes les altitudes sont rapportés en Amérique du Nord depuis 1995  et le début des années 2000 dans tous les pays d’Europe et de l’OTAN.

postez ici votre message

Commentaires (10)

  1. ACSEIPICA says

    LISTE DES DESTINATAIRES DE LA LETTRE OUVERTE AUX JOURNALISTES
    30 janvier
    •La Tribune Le Progres Le Puy en Velay
    • »  »  »  »  » LYON Cedex 02
    •La Galipotte 63910 – VERTAIZON
    •Le Journal de Saône et Loire 71500 LOUHANS
    •l’Eveil de la Haute-Loire 43000 Le Puy en Velay
    •La Gazette

    • ACSEIPICA says

      – Pierre Carles (CQFD)

  2. Anonymous says

    Envoi du 02/03/2013 et 03/03/2013 (Emmanuel) :

    LIndependant.fr
    Le Travailleur Catalan
    La Semaine du Roussillon
    L’agri
    Marianne
    Le Monde
    Charente Libre
    L’Est Républicain
    L’Expansion
    Bayard (La Croix, Pèlerin…)
    La Provence
    LaTribune.fr
    La Voix Du Nord
    Le Bien Public
    Le Courrier de Mantes
    Le Figaro
    Le Journal de Saône et Loire
    LE PARISIEN
    Républicain Lorrain
    Le Télégramme
    Dernières Nouvelles d’Alsace
    Les Echos
    Libération
    Lyon Capitale
    Midi Libre
    Ouest France
    Sud Ouest
    L’Express
    Charlie Hebdo
    Le Canard Enchaîné
    Le Monde diplomatique
    Le nouvel Economiste
    Le Point
    Capital
    Paris Match
    Plein Soleil
    Politis
    Valeurs Actuelles
    La Vie
    Pelerin
    Famille Chrétienne
    Télérama
    FAKIR

    ARTE
    i>TELE
    KTO
    Groupe M6
    TVR 35 Bretagne
    TLM
    Television Locale Toulousaine
    TF1
    TV5MONDE
    BFMTV
    France 2
    France 3
    France 4

    France Infos
    France Inter
    BEURFM
    Chérie FM
    FG
    Fun
    RTL
    TSF

  3. Anonymous says

    Bon travail ! Moi je l’imprime et la distribue au plus grand nombre !
    Obscuranti Obscuranta

  4. Emmanuel says

    Envoi du 12/03/2013 :

    France3 Languedoc-Roussillon
    France3 Midi-Pyrénées

    Nova
    France Bleu Roussillon
    Pais
    Arrels
    RCN

    Iniciativa per Catalunya Verds
    Partit Occitan

  5. Anonymous says

    Envoi du 16/03/2013 a:

    Radio bulle
    Radio CFM
    Radio 4
    Radio espoir
    Journal sudouest
    Journal la feuille.

    Johann.

  6. ACSEIPICA says

    envoi du 16/03/2013
    Corse matin – Bastia
    Corse matin – Ajaccio

    A. et MM. Regin

  7. ACSEIPICA says

    envoi du 20 mars
    LA VIE – Olivier Nouaillas

    D. Henrion

  8. ACSEIPICA says

    Hervé Kempf – Le Monde
    Jean Luc Porquet – Le Canard Enchaîné
    Odile Faure – Sud Ouest Bearn
    association « les journalistes pour l’environnement »

    D.North

  9. Anonymous says

    Il manque MÉDIAPART dans la liste !

Poster un commentaire à Emmanuel