Rosalind Peterson en 2007 à la 60ème conférence DPI/ONG de l’ONU sur le changement climatique [VIDEO 17:46mn]

Rosalind Peterson en 2007 à la conférence DPI/ONG de l'ONU sur le changement climatique [VIDEO 17:46mn]

EN 2007, UNE PORTE-PAROLE IMPORTANTE DE LA 60e CONFÉRENCE DES NATIONS UNIES SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE À NEW YORK RÉVÈLE L’EXISTENCE DE PROGRAMMES SECRETS DE CHEMTRAILS.

Rosalind Peterson a travaillé pour l’Agence californienne de l’agriculture (USDA) depuis 1995. Au total, elle a travaillé dans plus de dix comtés de Californie. Elle a également travaillé pendant cinq ans pour le ministère de l’agriculture du comté de Mendocino en tant que technologue agricole avant d’être engagée par l’USDA Farm Service Agency.

En 2007, elle a été l’un des principaux orateurs de la conférence DPI/ONG de l’ONU sur le changement climatique et a profité de l’occasion pour alerter la population sur l’existence et les conséquences de divers programmes de géo-ingénierie.

VIDEO 17:46mn sous-titres FR : https://odysee.com/@MargueriteRotheCin%C3%A9:4/Vid%C3%A9o–7116:3

Rosalind Peterson, citoyenne scientifique, chercheuse et militante anti-géo-ingénierie des États-Unis, originaire de Mendocino, en Californie, s’est révélée à la fois pionnière et prophète. Elle a contribué à catalyser un mouvement populaire mondial contre la géo-ingénierie grâce à son travail de croisade de plusieurs décennies en faveur d’un ciel plus clair, d’une eau plus propre, d’arbres et de plantes plus sains et d’une planète plus résiliente, débarrassée des retombées de la géo-ingénierie. Mme Peterson a combiné la collecte de données scientifiques et la recherche, la publication, la prise de parole en public et la défense des intérêts politiques pour éduquer le monde sur les nombreuses conséquences environnementales négatives de la géo-ingénierie clandestine. Fondatrice de California Skywatch en 2002 et de l’Agricultural Defense Coalition en 2006, Mme Peterson a constitué une vaste collection de documents multimédias au cours des trois dernières décennies, qui sont aujourd’hui archivés et conservés par Our Geoengineering Age à l’intention de la communauté scientifique mondiale. Comme le révèle un premier « tri » de sa vaste collection d’archives, Mme Peterson s’est révélée être une scientifique citoyenne tenace et courageuse qui a porté de nombreuses casquettes : environnementaliste, photographe, scientifique de terrain/chercheuse, écrivain, conférencière et activiste/publiciste. Les efforts déployés par Peterson pendant des décennies pour mettre au jour la myriade d’impacts environnementaux toxiques de la géoingénierie clandestine constituent également une alternative convaincante, fondée sur des recherches scientifiques, à la théorie largement acceptée avancée par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations unies, selon laquelle le réchauffement de la planète est principalement causé par les émissions anthropiques de dioxyde de carbone.

Source: https://www.sciencegate.app/document/10.14738/assrj.83.9885

Géo-Ingénierie Patrick Roddie à l’EPA Août 2015

Plusieurs activistes américains et européens sont intervenu lors de discussions libres au siège de l’Agence de Protection de l’Environnement américaine à Washington DC en août 2015.

Source: http://tukadika.com/2015/08/13/epas-ignorance-exposed-at-public-hearing-by-anti-geoengineering-activists/
Voici la traduction de celle de Patrick Roddie, chercheur indépendant et administrateur du site stopsprayingus-sf.

Entre autres intervenants il y avait :

Jim Lee​, Michael Saraceno, Amanda Williams, Patrick Roddie et Max Bliss.

Audition au sénat américain au sujet de HAARP-Gakona

Le mercredi 14 mai 2014, la sénatrice de l’Alaska, Lisa Murkowski, a tenu une audition officielle au sujet de HAARP – station de Gakona, intitulée « Recherche et Innovation »

C’est un élément important de compréhension de l’histoire de HAARP.

Après les bruits qui avaient couru en mai  2013 sur le démantèlement de cette station, nous apprenons qu’elle a été maintenue un an encore mais qu’ils sont maintenant pressés de la démonter avant l’hiver …

Les personnes auditionnées disent que la mission HAARP a été couronnée de succès. Ce programme de recherche est terminé, la station est obsolète …

Mais que sont devenus les petits de HAARP ?

A qui a été vendu le savoir faire joujou avec la ionosphère ? …

L’enquête se corse.

Claire Henrion