Géo-ingénierie – Vers un climat artificiel ? Paris

Mercredi 14 novembre  et jeudi 6 décembre – 19h00 à 22h00 – Forum 104 – 104 rue de Vaugirard – 75006 PARIS – France

Billets : www.billetweb.fr

La géo-ingénierie présente à la cop21, est un ensemble de technologies industrielles pour la maîtrise du climat, par exemple en pulvérisant des aérosols dans l’atmosphère créant des nuages artificiels afin de filtrer le rayonnement solaire.

Jacqueline Roche, journaliste et photographe professionnelle, a mené l’enquête.

Elle rencontre alors une personnalité indépendante bien informée et connue pour ses avis documentés, Patrice Hernu.
Celui-ci révèle que certains scenarii de la COP21 recourent à la géo-ingénierie.
Dès lors les questions se multiplient. Pourquoi ce manque d’informations ? Qu’est-ce que la géo-ingénierie ?
II s’agit d’une science ; … une technologie industrielle qui consiste à pulvériser des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.
Quelles sont les conséquences ou les dangers de cette manipulation du climat?
Le réchauffement est-il la conséquence du niveau du CO2 dans l’atmosphère ou des modalités de son émission ?
Son enquête l’a conduite à la rencontre de Renaud Suquet, issu d’une famille d’agriculteurs de père en fils et directement concerné par le climat et ses changements.
Quelles conséquences sur l’acidification de notre corps ? S’agit-il d’un nouvel épisode sanitaire ?Sommes-nous correctement informés sur les recherches scientifiques liées au climat ?
Sur la croissance des métaux lourds ? … Les pics de pollution aux particules fines ?
Les interactions de tous ces phénomènes climatiques ? … notre réalité ?Ainsi les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses, le discours sur le réchauffement climatique ne serait-il qu’un prétexte à défaut d’une légitimité ?
Si cette technologie recourt à des projets réels et si les questions posées rejoignent celles d’autres citoyens du monde, il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

 

Bande annonce du film

Vers un Climat Artificiel ? – Dates des projections débats

 

Projection du film documentaire de Jacqueline Roche, suivi (à Paris) d’un débat en sa présence avec Patrice Hernu (Dr en Mathématique et en Économie appliquée, homme politique écologique, il a participé à la fondation de Génération Écologie dont il a été le secrétaire général aux côtés de Brice Lalonde)

Notre ciel est souvent voilé et nous perdons beaucoup de luminosité…

Une enquête sur les modifications climatiques mène la cinéaste à interpeler les accords les concernant, leurs enjeux, la mission intergouvernementale dédiée à l’évolution climatique.

La géo-ingénierie est déjà présente à la COP21. C’ est une science mais surtout une technologie industrielle qui consiste à pulvériser par exemple des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.

Sommes nous correctement informé sur les recherches scientifiques liées au climat ?

Leurs conséquences ou leurs dangers ? Sur la croissance des métaux lourds ?

Les pics de pollution aux particules fines ? L’acidification de notre corps ?

Les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses.

Il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

En marge du film, le collectif « Climat Artificiel Urgence » (Artificial Climate Emergency ») demande un débat public sur ces questions sans attendre les COP futures.

Géo-ingénierie – Vers un climat artificiel ? Dijon

Jeudi 27 septembre de 19:20 à 22:30 – Place Darcy – 21000 DIJON – France

Billets : http://www.observatoire-reel.com

Projection du film documentaire de Jacqueline Roche, suivi d’un débat en sa présence avec Patrice Hernu (Dr en Mathématique et en Économie appliquée, homme politique écologique, il a participé à la fondation de Génération Écologie dont il a été le secrétaire général aux côtés de Brice Lalonde)

Notre ciel est souvent voilé et nous perdons beaucoup de luminosité…

Une enquête sur les modifications climatiques mène la cinéaste à interpeler les accords les concernant, leurs enjeux, la mission intergouvernementale dédiée à l’évolution climatique.

La géo-ingénierie est déjà présente à la COP21. C’ est une science mais surtout une technologie industrielle qui consiste à pulvériser par exemple des aérosols dans l’atmosphère pour créer un ensemencement des nuages et filtrer le rayonnement solaire.

Sommes nous correctement informé sur les recherches scientifiques liées au climat ?

Leurs conséquences ou leurs dangers ? Sur la croissance des métaux lourds ?

Les pics de pollution aux particules fines ? L’acidification de notre corps ?

Les méthodes de géo-ingénierie, sont en passe de devenir la finalité d’une industrie émergente aux possibilités prometteuses.

Il est juste de susciter un vrai débat citoyen et de commencer à l’alimenter sans parti pris.

En marge du film, le collectif « Climat Artificiel Urgence » (Artificial Climate Emergency ») demande un débat public sur ces questions sans attendre les COP futures.

Places : juillet et août 7€
Du 1ier au 20 septembre 10€
Du 21 au 27 septembre 14€

Vers un climat artificiel [FILM 1:09mn]

Documentaire de 2017 réalisée par Jacqueline Roche, journaliste & photographe et produit par l’association HDC. Ce documentaire aborde la question de la geo-ingénierie, l’obscurcissement de la planète, l’acidification de notre corps, les changements climatiques provoqués par cette nouvelle technologie, Haarp…

VERS UN CLIMAT ARTIFICIEL

Lien vers le film: https://www.youtube.com/watch?v=RCLfiUjgKhA


Ce documentaire-évènement fut présenté par Jaqueline Roche en présence de Patrice Hernu LE LUNDI 6 NOVEMBRE 2017 à Lattes (près Montpellier).