Une politicienne suédoise dénonce les chemtrails

« Pernilla Hagberg, représentante d’un parti vert de Suède a récemment exprimé son souci au sujet des pollutions par aérosols qui sont déversés dans le ciel  à un taux qui ne cesse d’augmenter ces dernières années. La semaine dernière, elle a dit dans la publication suédoise Katrineholms Courier que la CIA et l’autorité de sécurité des USA travaillaient main dans la main avec le gouvernement suédois.« 

Swedish official admits toxic ‘chemtrails’ are real, not a wild conspiracy theory
(NaturalNews) Those long, white streams of persistent, cloudy haze commonly blasted into blue skies by unmarked airplanes are not your typical contrails, says Swedish Green Party leader Pernilla Hagberg. As reported by the Swedish paper Katrineholms Kuriren, Hagberg, the first major political leader to come forward on the issue, has openly admitted that these unusual cloud trails, which fail to dissipate like normal contrails do, are actually a toxic mix of chemicals, viruses, and metals that she has collectively referred to as « chemtrails. » 

According to Hagberg, the sprayings are a joint endeavor by the U.S. Central Intelligence Agency (CIA) and the U.S. National Security Agency (NSA), as well as the Swedish government in her own country, to modify atmospheric conditions via deliberate aerosol spraying efforts. And included in this « dangerous » mix of aerosols are various chemical components, viruses and viral fragments, and metals such as aluminum and barium, which have already been shown to be accumulating in water supplies and soils around the world. (http://chemtrails.cc/
Normal contrails, which are composed of mere water vapor that quickly dissipates after emission from jet engines, are far different from chemtrails, which gradually blanket the entire sky in a sea of white. The following video, put together by the FreeTruth Show, a YouTube-based radio broadcast, contains some imagery of what these chemtrails typically look like in the sky:
http://www.youtube.com/watch?v=AykLfHtM_3M&feature=youtu.be
 
« It is great to see a politician bringing public attention to this issue and helping add to the credibility of this cause in the mainstream, » writes JG Vibes for The Intel Hub about Hagberg’s unprecedented public admission. « Unfortunately, this is a political problem that requires many non-political solutions. »
Spraying the skies to save the planet? 

Interestingly, the United Nations (UN) and various Bill & Melinda Gates Foundation-backed groups have recently been forced to admit that such sprayings are taking place, and that the emitted particles are not normal contrails. But their excuse for why chemtrail sprayings are being done is that they will somehow save the planet from the devastating effects of so-called « global warming, » that ever-present, pseudoscientific environmental theory that is often used as justification for all sorts of outlandish policy proposals. (http://www.globalresearch.ca
In the case of chemtrails, everything from blocking the sun in order to lower the earth’s average temperatures, to deliberately shifting weather patterns for the purpose of offsetting the allegedly melting polar ice caps, have been used as excuses for trying to legitimize the seeding of our skies with a cornucopia of poisons. And if re-elected to another term, Hagberg says she will continue to fight such chemtrailing efforts in her own country, which she says have been co-opted by the Swedish government. 
Be sure to check out the documentary What in the World are They Spraying? (http://www.whatintheworldaretheyspraying.info/), as well as its sequel, Why in the World are They Spraying? (http://www.whyintheworldaretheyspraying.com/), to learn more about the global chemtrail phenomenon. Both full-length films can also be found for free viewing on YouTube.
Sources for this article include:
  
Voir aussi Swedish Politician Raises Concerns About Chemtrails  mais dans cet article, traduit automatiquement du suédois, le nom de Pernilla se transforme en Roy.

 

 

postez ici votre message

Commentaires (3)

  1. Anonymous says

    Dans cette vidéo de 23’, l’anglais interviewe par téléphone Pernilla, qui parle très peu.
    Il lui demande si elle est Roy Hagberg, elle répond que non.Elle ne connait pas cette personne.Le problème de traduction sur Google Translate, apparait entre le suédois et l’anglais.
    Contrairement à ce que dit l’article, elle n’en a pas parlé officiellement au parlement, mais officieusement à des collègues.

    http://aircrap.org/swedish-politician-chemtrail-interview/335471/

    Sylvie – Ciel voilé

  2. Anonymous says

    Bonjour, étant actif sur Facebook depuis plusieurs mois, j’ai suivi cette info depuis le début, lorsqu’elle est sortie il y a quelques jours, voici ce que je peux vous en dire :

    – au sujet de « Roy » : quand on traduit l’article du journal suédois (« Aftonbladet »)du suédois en anglais à l’aide de Google traduction, on obtient, dans le texte anglais, la mention de ce « Roy » Hagberg. La raison semble en être « mécanique », au sens que la traduction de « Pernilla » du suédois en anglais, à l’aide de Google traduction, eh bien, bizarrement, ça donne « Roy » (j’ai testé : quand je tape « Pernilla » seul, ça me donne « Pernilla » ; dès que j’ajoute un autre mot à la suite – pas immédiatement, mais dès que ce second mot dépasse deux ou trois lettres – « Pernilla » devient « Roy »… !!!! C’est étrange !!!)

    – l’administrateur (ou un des admin) du groupe Facebook créé spécifiquement en réaction à l’article sur Pernilla Hagberg pour informer sur et soutenir Pernilla semble être un anglais d’une quarantaine d’années (« Patrick Ryan », pseudo « FreeTruthShow » sauf erreur de ma part). Il s’agit manifestement de l’homme qu’on voit à l’image sur la vidéo Youtube de l’interview de Pernilla. Sur Facebook, dans la « timeline » du groupe créé par lui, il a été accusé par une des « leader » du groupe anti-chemtrails d’Hastings, en Angleterre (7 ans d’engagement militant d’après ce qu’elle s’attache à prouver par des liens vidéos, etc…), d’être un menteur, un traître, un gars qui retourne sa veste, un profiteur, un égotiste, et j’en passe… Son « délit », d’après elle : avoir disparu sans laisser de traces pendant quelques semaines et revenir, assez profondément transformé, pour frapper un grand coup « médiatique » tombant du ciel on ne sait comment, renversant ainsi au passage la vapeur sur un certain nombre de sujets auxquels il accordait auparavant un certaine importance (comme par exemple le fait qu’il critiquait auparavant avec force le site « aircrop » en l’accusant d’être « un truc du gouvernement » ou le fait qu’il se serait allié, pour faire son « coup médiatique » au sujet de Pernilla Hagberg, avec des pseudos dont il aurait auparavant de manière constante soutenu qu’il fallait s’en méfier car c’étaient des « agents du gouvernement ». Ce qui est étrange, c’est que cette histoire de « Roy » fantôme est au centre des accusations qu’a portées, de manière violente et, il me semble, à ce que j’en ai vu – mais on peut se tromper – sincère, cette femme activiste qui vit manifestement la situation comme un coup de couteau dans le dos… Depuis, le nettoyage a été fait sur la « timeline » (je crois que le terme consacré en français est celui de « mur ») du groupe Facebook.

  3. Anonymous says

    Heu… Je corrige : je me trompe ce n’est pas « Patrick Ryan » mais Patrick Lynch…

Poster un commentaire à Anonymous